« Je voudrais rassurer tous les candidats que les conditions de repêchage n’ont pas changé », a rassuré Mme Dosso.
Et nous avons aussi constaté que certains ''djosseurs de nama'' aiment l’informel. Ils le cultivent même », a déploré le maire.Toutefois, il a reconnu qu’il ne baisserait pas les bras pour autant. « La rue n’est pas leur place », a-t-il assuré.
« Les conditions de vie des pensionnaires dans ces maisons d’arrêt (des personnes confinées dans le bâtiment, la promiscuité) favorise la transmission de la tuberculose qui se fait par voie aérienne », a déploré Dr Kouakou Jacquemin, directeur coordonnateur du Programme national de lutte contre la tuberculose (Pnlt).
Selon Marceline Edoukou-Konan, secrétaire générale du Syndicat nationale des secrétaires fonctionnaires de Côte d’Ivoire (Synasef-ci) « le projet pour la création de l’emploi d’attaché de direction au grade A3 et d’un profil de carrière des secrétaires est en souffrance pendant huit ans, avant d’être signé le 4 février 2015 ».
« Avec cette mort, nous pouvons respirer », scandaient certaines personnes de la commune. Zaman était le « microbe » le plus craint de cette commune. Il avait déjà échappé aux mailles de la police à plusieurs reprises.
Les élèves, à tour de rôle, avaient à se présenter au saut en hauteur, au lancer du poids, à la gymnastique, à la course de vitesse.
Au Chu de Cocody, tous les services étaient fonctionnels parce que, a-t-on appris, les grévistes avaient décidé d’assurer le service minimum. La pharmacie, la salle d’accouchement et les autres services continuaient d’accueillir les patients.
Dr Raymonde Goudou-Coffie a salué la tenue de cet atelier dont les « résultats amélioreront la qualité des soins et de gestion des patients dans nos hôpitaux ».
« Lorsque notre système sanitaire n’assure pas la présence du bon médicament auprès du malade à l’instant T, et au bon moment, les populations malheureusement se détournent des hôpitaux et des prestations curatives, préventives et promotionnelles qui leur sont offertes », a déploré la ministre Raymonde Goudou-Coffie.