Le préfet de la région du Poro, Daouda Ouattara, qui salué l’initiative du Coic en faveur des producteurs de coton, a aussi reconnu que le travail acharné réalisé par les paysans est d’un apport bénéfique pour ces derniers. Si bien qu’ils arrivent à subvenir à leur besoin et à celui…
Pour la directrice générale du Conseil café-cacao, Touré Massandjé, qui a exprimé sa gratitude à l’Icco, ce prix vient encourager le conseil à relever les défis dans cette filière
Selon lui, l’État a déjà effectué certains paiements. Surtout à l'endroit des Pme à qui le trésor public devait des sommes à hauteur de 100 millions Fcfa.
Rassurant les opérateurs économiques ivoiriens, l’ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire a indiqué que les différentes entreprises qui ont pris part à la précédente édition de cette foire, sont en pleine négociation avec les investisseurs japonais et que les signaux sont positifs.
Poursuivant, il a indiqué que l’approche ayant finalement changé dans la réalisation de ces deux projets, puisqu’en définitive c’est l’Etat de Côte d’Ivoire à travers des ressources empruntées qui réalise ces infrastructures, il n’y a plus lieu de maintenir ces deux sociétés.
Dans une conférence de presse qu’il a été animée, le mardi 5 août, au Plateau, il a exprimé sa reconnaissance au Chef de l’Etat, au gouvernement et appelé la jeunesse ivoirienne au travail.
Le locataire de la maison blanche a porté à l’attention des 50 dirigeants africains présents à ce sommet que le programme "Power Africa", continuera sa marche.
Aujourd'hui, le pays semble renaitre de manière inexorable. Le rêve d’une Côte d’Ivoire conquérante où tous les espoirs sont permis est en passe de devenir réalité. La classe politique dans sa grande majorité semble avoir tiré les leçons de la décennie de crise. 
Selon Joseph Amissah, ce label va contribuer à améliorer la qualité des services des Pme, les repositionner dans la relance de l’économie nationale puis résoudre les difficultés auxquelles elles sont confrontées.