Organisée par la Banque africaine de développement (Bad) en collaboration avec le Centre du commerce international (Cci) cette rencontre vise à contribuer à l’amélioration du cadre des affaires et au renforcement de la compétitivité des exportations.
Les professionnels du secteur se retrouvent, à partir du 10 juin, à Abidjan. Le secrétaire exécutif de l’Association interprofessionnelle de la filière palmier à huile (Aiph), Abdoulaye Berté, explique les enjeux de la réunion.
La nécessité d’une mise à jour s’impose cinq ans après la dernière en date, en vue de mieux circonscrire cette grave maladie du cacaoyer.
De nombreux producteurs de cacao utilisent déjà des téléphones mobiles avec un réseau de téléphonie fonctionnant dans la plupart des zones de production.
Les opérateurs économiques des États-unis veulent booster leur présence en Côte d’Ivoire.
"En Afrique subsaharienne, la part de l’emploi informel avoisine les 54% dans 16 pays et plus de 70% dans quatre autres dont la Côte d’Ivoire", selon un rapport de l'Oit.
Combler les circonstances très différentes des compagnies aériennes en forte croissance dans les marchés émergents et ceux des marchés plus matures nécessite une approche flexible et la compréhension mutuelle.
« L’offensive du système financier marquée par l’arrivée des premières banques privées africaines a suscité un repli partiel des grands groupes étrangers ces quarante dernières années », a expliqué Paul Derreumaux.
La campagne de vérification périodique des instruments de mesure a été lancée officiellement.