Dans la présentation des 9 tendances qui vont impacter le secteur de la technologie à partir de 2014,il a indiqué que le continent africain intéresse de plus en plus les firmes internationales spécialisées dans les Tmt. Car, poursuit-il le taux de pénétration de ces outils de communication est en hausse…
L’Ansut a entre autres projets, la fourniture et l’établissement d’un réseau de transmission en fibre optique appelé "projet national de téléphonie rurale".
Classée en deuxième position derrière le Nigeria, en termes de surface cultivée, la Côte d’Ivoire, plus grand exportateur de fruits et légumes de la sous-région, est confrontée à la transformation de ses produits.
Il a fait remarquer que ce programme qui démarre cette année, permettra à 3000 localités au moins d’avoir accès à un ordinateur et d’être connectées en 2015.
Meïté Bouaké, directeur général de la Sotra, entend injecter environ 37 milliards de FCfa afin de faire de cette entreprise une référence dans le transport urbain en Afrique.
M. Garot qui s’exprimait à l’occasion de la signature d’une convention de financement des intrants agricoles au profit des producteurs de cacao ivoirien, a en outre dit, "le cacao ivoirien n’est pas n’importe quel cacao, c’est sans doute l’un des meilleurs au monde", affirmant que "les français adorent le cacao…
Dotée d’un écran de 8 pouces, d’un microprocesseur 4 cœurs 1Ghz et d’une mémoire de 16Go, la tablette disposera d’une autonomie de 8 heures et sera résistante à l’eau et la poussière.
De 10 millions de tonnes en 2010, 12 millions en 2012, la culture vivrière est en nette progression, avec les résultats de la capacité de production de l’année 2013 (13 millions de tonnes). Ce qui, selon le ministre Sangafowa a permis de distribuer 3000 milliards de Fcfa aux petits producteurs.
M. Scott a ajouté en outre, que les échanges de la délégation d’USCIBC avec M. Duncan ont porté sur les perspectives d’investissements américains dans le secteur énergétique et agricole et sur les voies et moyens à suivre pour attirer l’attention des investisseurs américains sur les opportunités qu’offre le marché ivoirien.