Le proviseur, Cissé Youssouf, a donc convoqué les élèves au mât pour les sensibiliser à se départir de la violence.
Conduite par le directeur général adjoint (Dga) du Ccc, N’Goran Koffi, elle visait à : évaluer les stratégies locales de lutte contre la fuite des produits agricoles, apporter des réponses aux difficultés identifiées.
Auparavant, Kouadio Laeticia Aka, institutrice, a exprimé la gratitude des enfants à leur marraine pour les nombreux dons faits antérieurement à leur école notamment, 12 bureaux-maîtres, 6 bureaux-directeurs, 2 pancartes indicatives et 150 tables-bancs.
« Nous n’avons pas de moyens de répression, donc nous n’avons pas d’autres choix que d’autoriser les congés de Noël », a déploré un chef d’établissement.
La ville de Guitry était en ébullition les 11 et 12 décembre 2017. Pendant ces deux jours, des élèves ont pris d’assaut les écoles pour déloger leurs camarades qui étaient en classe.
Des élèves désireux d’anticiper les congés de Noël prévus pour le 22 décembre prochain
Une attitude que Konin Aka a saluée et jugée responsable. « Merci d’avoir évité une énième marche à Bouaké avec les conséquences que nous savons », les a-t-il félicités.
Landry K. décline son identité et présente même sa carte professionnelle. Mais contre toute attente, il reçoit des coups de ceinturon dans le dos avant d’être jeté dans le cargo. Il a été libéré après l’intervention d’un gendarme en service à la brigade d’Alépé qui l’a reconnu.
L’Inspecteur d’enseignement primaire et préscolaire (IEP), Diomandé Moussa, s’est rendu sur les lieux...
Page 1 sur 195