Depuis les conférences thématiques jusqu’aux danses traditionnelles en passant par les vestiges de la Cour royale, il y avait de la matière à nous ressourcer dans notre tradition. Il faut dire qu'au niveau de la danse, nous avions dépoussiéré des danses qui étaient en voie de disparition.
Depuis 1972, l’organisation de cette fête s’inscrit dans les habitudes culturelles majeures au plan local et même au niveau national.
L’événement réunira différentes communautés (associations de ressortissants de pays étrangers, créateurs de mode Camerounais Togolais…et Ivoiriens). 
Mère et épouse, Fatou Fanny-Cissé est enseignant-chercheur à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody à Abidjan où elle réside.
Ahmad Al Faqi Al Mahdi est connu sous son nom de guerre Abou Tourab. Il a été le chef de la «hesbah», brigade des mœurs dans la ville de Tombouctou, chargée de la mise en application l'idéologie djihadiste. 
Le représentant du gouvernement n’a pas manqué de solliciter, à cette occasion, l’appui de toute la population ivoirien pour la réalisation d’un projet de Mme Grohs.
20% des ventes effectuées au stand de la marque Oneney seront reversées à l’association Cri du cœur pour un partage de repas aux enfants.
Il importe de s’appesantir sur ces faits, car, par trop souvent, du fait de bien des critiques, le genre subit une dépréciation majeure.
L’événement qui se déroulera en août, comportera plusieurs volets dont une exposition-vente, des prestations artistiques, un défilé de mode, un concours gastronomique et l’élection de la plus belle femme handicapée.