LBTP: Bitty Kokora, nouveau PCA

mardi, 10 juin 2014 15:53
Le Conseil, par acclamation, a renouvelé sa confiance au Dr. Kouakou Koffi Amedé en tant que directeur général de ladite structure. Cette cérémonie s’est déroulée à Marcory en présence du ministre des Infrastructures économiques, Patrick Achi.
Ordonné prêtre, le 20 juillet 1953, il devient vicaire à Dabou pendant trois ans. Il enseigne et devient en 1956 recteur du pré-séminaire de Bingerville. « Il interrompt son ministère de 1957 à 1960 pour étudier le droit canonique et la théologie à l'Université pontificale urbanienne à Rome, où il…
Dans ce village ceinturé par la lagune et la mer, les habitants ont exprimé leurs préoccupations en matière de santé, d’éducation et d’autonomisation des femmes et des jeunes.
Lors du déroulement de ces examens, la ministre de l’Éducation nationale et de l'Enseignement technique, Kandia Kamissoko Camara, avait visité quelques centres de l’intérieur du pays (Duékoué, Guiglo, Bangolo et Man). Ce, pour encourager les élèves de ces localités à redoubler d’efforts.
S’appuyant sur des passages extraits du livre de la Bible, tel que Ézéchiel 37:1,l’homme de Dieu a expliqué qu'avec une foi ferme en la parole du Seigneur et en ses promesses, le chrétien est capable de retourner n’importe quelles situations en sa faveur.
Selon la député d’Abobo, sans la femme, il n’y a point d’humanité. C’est pourquoi, « les femmes sont célébrées chaque année au niveau national et international », a-t-elle justifié. Et de rappeler qu’éduquer une femme, c’est éduquer une nation. « Sans les femmes, notre pays, la Côte d’Ivoire, ne connaîtra…
Quant à M. Traoré, un vendeur ambulant, tout en exprimant sa compassion aux victimes de Mossikro, il ne les défend pas pour autant. « Ces populations doivent elles-mêmes prendre conscience du danger auquel elles sont exposées ».
Se voulant plus précis, elle a indiqué que la classe du Cours préparatoire première année Cp1 pour cette année scolaire (2013-2014) compte seulement 14 élèves.
« Nous devons ensemble élever nos voix pour courageusement réduire notre empreinte écologique et ramener progressivement la planète terre à un état d’équilibre favorable pour le bien-être de l’humanité…», a ajouté Allah Kouadio.