Selon Donald Kaberuka, sur ce montant de plus de 470 milliards F cfa prévu pour le financement dans le cadre de la relance économique du pays (Sécurité, Énergie), la Bad a déjà engagé plus de 145 milliards Fcfa.
« Avec cette taxe et vu le prix international, c’est environ 100 FCFA que nous perdons actuellement à chaque kilogramme de caoutchouc vendu. Vu ces difficultés, nous sommes obligés d’imposer des critères de qualité à nos producteurs » a argumenté le dirigeant de la Saph, révélant que la ‘’saignée cumulée’’…
L’institution africaine va bientôt réintégrer son siège traditionnel d’Abidjan.
Avec ce système, la BAD sera mieux équipée pour traiter les défis environnementaux et du développement social. Non seulement le système promeut les meilleures pratiques dans ces domaines, mais il encourage également une plus grande transparence et responsabilisation.
Le gouvernement vient d'octroyer deux permis d'exploitation à Newcrest à Hiré et à Oumé parce que la mine d'or de Bonikro est en fin de cycle
Le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, par ailleurs Président en exercice de la CEDEAO a, pour sa part, plaidé pour une place de l’Afrique au Conseil de sécurité de l’ONU.
Le Président de la Bad, a par ailleurs, indiqué que les échanges avec le Chef de l’Etat ont porté sur son Institution, sur la Côte d’Ivoire et « sa renaissance économique ».
Selon le président de l’Asea, M. Abel Tella, l’année 2014 sera une année de référence en vue de réunir les conditions d’exécutions du plan d’actions stratégiques.
Selon une source proche du protocole d'Etat ivoirien, « 13 Chefs d'Etat sur les 15 que compte l'organisation sous régionale, ont confirmé leur arrivée à Abidjan pour ce vendredi 10 janvier 2014 ».