Les Eléphanteaux devront faire sans Ahissan, suspendu, pour bousculer la défense argentine. Ils auront par contre la vista de Méité Yakou, la lecture de Franck Kessié et l’agilité de Diabagaté le portier pour faire douter des Albicelestes qui auront, au-delà de la Côte d’Ivoire, des Eléphanteaux d’Afrique en face pour…
Malgré ce triomphe de Bachirou, le classement général reste toujours inchangé. Cissé toujours dans les roues de Nikiema à la 2e place.
Saraka Norbert a aussi commenté l’échec de la sélection nationale. " J’ai des regrets après cette élimination, parce que nous avons eu beaucoup d’occasions de but que nous n’avons pas pu concrétiser..."
Le Maroc et la Tunisie étant éliminés en 8è, tout l’espoir de l’Afrique repose sur la Côte d’Ivoire et le Nigéria qui affronteront deux pays sud-américains, respectivement l’Argentine et l’Uruguay en quarts de finale, sur le même stade aux Emirats Arabes Unis (E.A.U).
Jusqu’à la fin du temps réglementaire, les Ivoiriens croyaient encore en leur qualification.
Avant, le début de la compétition, le président du comité d’organisation Ourlaï Tiémoko Francis s’est rendu dans les 18 montagnes avec toute son équipe.
Les 23 prétendants pour ce titre évoluent tous en Europe.
Les Marocains vont tenter de revenir au score par Karim Achakbar,mais sa frappe sera repoussée dans le décor par Kamagaté, le gardien ivoirien.
"Je suis totalement d'accord avec Sepp Blatter, nous avons besoin de plus d'équipes africaines et asiatiques. Mais plutôt que d'enlever des équipes européennes, nous devrions aller jusqu'à 40 équipes..." a indiqué M.Platini