La ministre de la Communication a terminé cette tournée par la visite de certaines familles afin d’échanger avec les populations sur l’importance de cette opération.
Il est à signaler que la Côte d’Ivoire dans la perspective de son émergence à l’horizon 2020 voit en la recherche de l’efficacité de la dépense publique comme une priorité de l’action gouvernementale. D’où l’élaboration de ce nouveau dispositif normatif pour permettre d’améliorer d’avantage la célérité, la transparence, la fiabilité…
« Nous ne voulons plus être un pays exportateur de matière brute de l’anacarde, nous voulons atteindre le 1/3 de la transformation d’ici 2020 », a fait savoir le président du conseil d'administration du Conseil du coton-anacarde, Bamba Mamadou.
La banque a abaissé ses prévisions pour les pays en voie de développement à une croissance de 4,8% cette année, en baisse par rapport à la prévision de janvier de 5,3%.
Compte tenu de l’évolution de la politique de protection de l’environnement et des nouvelles pratiques d’exploitation de la forêt, le ministre veut redynamiser le secteur des eaux et forêts en mettant en place une politique plus adaptée aux nouvelles réalités.
Face à ce déficit important, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), selon Dognipo Coulibaly, a octroyé 178 millions de Fcfa pour accroître la production halieutique.
Initiée par le Secrétariat exécutif du Comité de concertation Etat / secteur privé (Se-Ccesp), cette rencontre était placée sous le thème : « Quel bilan du partenariat Etat – secteur privé pour la mise en œuvre du Plan national de développement 2012 – 2015 ? ».
« Les pénalités afférentes aux différents manquements constatés sur les réseaux des opérateurs de téléphonie mobile dans le cadre de l'audit de la qualité de service effectué en 2013 s'élèvent à 2 915 524 207 FCFA », a-t-il révélé rapporte l’agence de presse APA.
Initiée par le Secrétariat exécutif du Comité de concertation Etat / secteur privé (Se-Ccesp), cette rencontre était placée sous le thème : « Quel bilan du partenariat Etat – secteur privé pour la mise en œuvre du Plan national de développement 2012 – 2015 ? ».