Lors des débats, l’avocat général, Goba Sékou avait invité  la cour a  déclaré la requête des avocats de la défense irrecevable car  si la première  saisine s’est faite  en retard,  les autres saisines faites par les avocats de Dogbo Blé sont frappées par une absence de mémoire (ensemble d’argumentations, de documents juridiques et factuels pour appuyer un recours).

« Il ne s'agit pas de brader la nationalité ivoirienne mais de régulariser des situations », a clarifié le Chef de l'État Alassane Ouattara.

Un atelier  de restitution de la phase pilote des auditions des victimes a eu lieu, hier.

« Le temps des victimes est arrivé. La recherche de la vérité est nécessaire. Nous refusons la vengeance et l’impunité. Cet atelier marque le début de l’audition des victimes qui aura lieu à partir de jeudi », a-t-il annoncé.

 

 

 

Le débrief: Funeste tradition

mardi, 22 avril 2014 11:42

Jeudi, à la mi-journée, on dénombrait au moins 96 victimes dans une dizaine d’accidents. Rien que pour cette demi-journée, a noté Acturoutes, la plate-forme d’informations routières.

Au-delà de la collecte des informations assistée par ordinateur le directeur général de l’Ins a souligné que la Côte d’Ivoire a innové en procédant d’abord au pré-dénombrement de sa population. « Quand nos agents ont fini de numérotation, ils demandent au chef de ménage, combien de personnes (hommes, femmes) habite chez lui », a-t-il expliqué.

 

 

 

 

 

"Nous décidons de prendre nos responsabilités. Nous sommes les modérés loin des extrémistes et nous allons discuter avec le pouvoir en place pour la libération de Laurent Gbagbo, Blé Goudé et le retour de tous les exilés", a indiqué Zadi Djédjé.

Pour elle donc, il ne servira à rien de pleurnicher sur son sort, se cacher et vivre avec son mal car si la réparation est un devoir pour l’Etat, « elle est un droit pour les victimes et on ne peut bénéficier de ce droit si l’on reste en marge des centres d’écoute pour les audiences à venir. »

 

 

 

Le Chef de l'Etat Alassane Ouattara a accordé deux audiences, ce jeudi 17 avril, au Palais de la présidence, à Abidjan-Plateau.

[17-04-2014. 09h00] Le mercredi 16 avril 2014, un Conseil des Ministres s’est tenu de 16h00 à 18h10, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence effective de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’État.