POLITIQUE

Le président du Conseil d’administration de Kameléo commente ici l’actualité de la semaine.

Aka Modeste, président de la jeunesse du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (Rpci), a plaidé pour ne pas qu’en Côte d’Ivoire « notre différence soit une menace ». Selon lui, un changement de mentalité doit s’opérer au sein de la jeunesse ivoirienne.

[07-06-2013. 09h00] Le jeudi 06 juin 2013, un Conseil des Ministres s’est tenu de 16 heures à 18h15, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence effective de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’État.

Le Président ivoirien, président en exercice de la Cedeao, se rend en Afrique centrale, précisément au Congo - Brazzaville, dans le cadre d’une visite d’état de 72 heures.

Selon l’expression du ministre Bruno Koné, il s’agit d’une application de dispositions prises depuis 2003 à  Linas Marcoussis (France).

A ses partisans, il a souligné : « aux femmes, aux jeunes, aux personnes du 3ème  âge, aux personnes handicapées, en somme à toutes les populations de Koumassi qui ont cru en mon programme (…), je voudrais les remercier du fond du cœur et les assurer de ma volonté de rester à leur côté et à leur écoute ».

« Nos camarades de l’ancien Cojep, Congrès des jeunes patriotes, dans leurs démarches, sont en mission. Nous allons intenter un procès contre Bli Roslin pour usurpation de titre. Il est temps qu’il se ressaisisse. Nous le mettons en garde. Le Cojep n’est pas dans une situation de crise », a menacé le conférencier, Bayala Eric Octavie.

Pour Alphonse Soro, ce reportcache une manipulation politique de la part de la Cpi qui, récemment, sous les projectiles de certains Chefs d’État africains,veut se crédibiliser en leur faisant plaisir.

 

Le Chef de l’État ivoirien a également salué « l’acte décisif » de son homologue français qui a permis d’arrêter la « progression des terroristes vers le sud du Mali et les pays de la sous-région ».

 

Cette opération de déguerpissement qui aura lieu après l’atelier du 10 au 11 juin prochain à Abidjan, ne sera pas violente, a promis le ministre.