Des Maliens ont répondu présents à l’appel du chef de file de l’opposition Soumaïla Cissé ce samedi 25 août 2018, à Bamako. Ils étaient plus de 5000 personnes à cette marche, selon le confrère Jeune Afrique, pour contester les résultats de la présidentielle proclamés par la Cour constitutionnelle.
Juste avant l'annonce de la commission électorale, l'ensemble de l'opposition au président Joseph Kabila avait lancé un appel à la «mobilisation générale» en accusant «le pouvoir en place» de vouloir «exclure» plusieurs de ses candidats.
«L'Afrique du Sud rejette totalement cette vision étroite qui ne vise qu'à diviser la nation et à nous rappeler notre passé colonial.», a réagi le gouvernement Sud-africain.
Le chef de file de l’opposition dénonce des fraudes massives lors du premier et second tour de l’élection présidentielle.
En République démocratique du Congo (RDC), l’opposant Moïse Katumbi n’a pas pu déposer sa candidature à temps mais espère toujours pouvoir le faire. Dans tous les cas, il annonce qu’il soutiendra le candidat unique décidé par les partis d’opposition à la majorité présidentielle. Lire la suite
Un Chinois de 31 ans a été condamné à mort jeudi par un tribunal de Shanghai.
Le gouvernement marocain a décidé de rétablir le service militaire obligatoire. Cette mesure a été annoncée le lundi 20 août 2018 et sera débattu au Parlement en octobre prochain.
: François Hollande :« Kofi Annan était un infatigable défenseur de la paix. Il l’a montré tout au long de sa vie au sein de l’ONU. Convaincu de la force du multilatéralisme, il a agi pour faire respecter le droit et les institutions internationales. Le monde perd un de ses…

Deuil: Le monde rend hommage à Kofi Annan

dimanche, 19 août 2018 08:54
Le président français Emmanuel Macron s'est souvenu de "son regard calme et résolu". "La France lui rend hommage. Nous n'oublierons jamais (…) la force de ses combats", a écrit M. Macron sur le réseau social Twitter.
Page 3 sur 236