• Accueil
  • Politique
  • Intégration sous-régionale : La Cedeao sensibilise à la libre circulation des biens et personnes

Intégration sous-régionale : La Cedeao sensibilise à la libre circulation des biens et personnes

mardi, 06 août 2019 20:12

Transporteurs, forces de sécurité et de défense, commerçants et autres acteurs étatiques et non étatiques ont pris part, le lundi 5 août, à la chambre de commerce et d’industrie au plateau, à un atelier de sensibilisation sur la migration et la libre circulation des biens et des personnes dans l’espace Cedeao.

Initiée par la commission de la Cedeao, cet atelier qui a réuni plus d’une centaine de participants, avait pour but, selon le Commissaire chargé des départements Commerce, Douanes et Libre circulation, Téi Konzi, d’encourager les Etats membres à déployer et à émettre une carte d’identité biométrique nationale de la Cedeao.

 « Cette rencontre vise également, à accroître les connaissances institutionnelles sur la libre circulation, la traite des personnes, le trafic de migrants et le harcèlement aux postes frontières ; à sensibiliser sur la contribution des femmes commerçantes à la génération de revenus des ménages et souligner la nécessité d’éliminer tous les obstacles qui entravent leur participation active au commerce, mais aussi, à soutenir les initiatives de plaidoyer existantes pour assurer une réduction durable des cas, de migration irrégulière et encourager la collaboration et les bonnes relations de travail entre les transporteurs et les agents de sécurité aux frontières », a-t-il souligné.

Ajoutant que les tracasseries aux frontières ivoiriennes n’ont malheureusement, pas encore disparu. « Il y a encore de nombreux cas d’abus des droits des citoyens de la communauté, le long des routes communes de la Cedeao et dans les Etats membres en raison de connaissances limités et d’une en œuvre sélective par les agents des services répressif et les citoyens de la communauté sur les principes du protocole de libre circulation », a-t-il affirmé.

Le ministre de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur était représenté à la cérémonie par le directeur de la libre circulation, Philippe Goli. Celui-ci a salué cette initiative qui vient appuyer les efforts déjà fournis par l’Etat de Côte d’Ivoire sur la question de la libre circulation des biens et des personnes. Il a souligné l’importance de la sensibilisation et la formation dans le domaine de la connaissance des textes fondateurs de la Cedeao et de la commission de la Cedeao.

 « Au niveau de la libre circulation, ces textes peuvent se regrouper en 4 catégories. Il y a un dispositif sur la libre circulation des personnes, un autre dispositif sur la libre circulation des biens, un autre sur la libre circulation des service et le quatrième sur la libre circulation des capitaux », a-t-il souligné.

Ajoutant qu’il y a un ensemble de réformes en cours. Notamment, la carte d’identité biométrique Cedeao, les progrès pour aller vers une union monétaire, les progrès pour doter la Cedeao d’instrument commerciaux, qui vont faciliter les échanges et harmoniser le développement dans ledit espace. « Il y a par exemple le tarif extérieur commun qui a été adopté depuis 2015 et qui, fait son petit bonhomme de chemin. Nous sommes aussi en train de mettre en place des dispositifs de régulation, au niveau de la Cedeao », a-t-il poursuivi.

CASIMIR DJEZOU

 

 

 

 

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  Casimir Djezou