• Accueil
  • Economie
  • Entrepreneuriat féminin : Le "Hub Empow’Her" Côte d’Ivoire ouvre ses portes

Entrepreneuriat féminin : Le "Hub Empow’Her" Côte d’Ivoire ouvre ses portes

mardi, 11 juillet 2017 23:20
Entrepreneuriat féminin : Le "Hub Empow’Her" Côte d’Ivoire  ouvre ses portes Crédits: Montage CHEICKNA D. Salif

En Côte d’Ivoire, l’association « Empow’Her» se met au service de l’entrepreneuriat féminin

Entrepreneuriat féminin : Le "Hub Empow’Her" Côte d’Ivoire ouvre ses portes

« Plusieurs études à travers le monde montrent que les femmes créent deux fois plus d’entreprises que les hommes », a déclaré Mme Georgette Zamblé, présidente de l’association Empow’Her Côte d’Ivoire. Poursuivant, elle a révélé qu’en Côte d’Ivoire, «des études montrent que 60% des entreprises sont détenues par les femmes. »

Malgré cette situation, fait-elle remarquer, les femmes sont encore au niveau qu’elles devraient être. Mme Zamblé s’exprimait ainsi, le 10 juillet 2017, à Abidjan-Marcory, à la double cérémonie d’inauguration du «Hub Empow’Her» (centre de formation et d’accompagnement pour les femmes entrepreneures) et de remise de diplômes à une quarantaine de femmes formées en entrepreneuriat.

Selon elle, son association se veut un outil de lutte contre la pauvreté, le défaitisme. « C’est un moyen d’insertion puissant pour les femmes qui souffrent encore de beaucoup d’inégalités de tous ordres, en termes d’éducation, de formation… », a-t-elle souligné.

Notre idée, dira-t-elle, que les femmes sortent de l’entreprenariat de précarité, de survie et de la nécessité pour rentrer dans l’entrepreneuriat d’envergure.

Mme Naminsita Bakayoko, Secrétaire exécutif adjoint de la Fondation MTN CI  a indiqué que l’engagement de la fondation à soutenir les actions de l’association  Empow’Her Côte d’Ivoire. Cela s’explique par le fait qu’elles s’inscrivent dans la droite ligne des orientations de cette Fondation. « C’est en cela que nous n’avons pas hésité à accompagner Empow’Her en lui apportant un financement de 15 millions de FCFA qui permettra d’assurer la formation de quatre-vingt-neuf (89) femmes », a dit Mme Bakayoko.

Pour Mme Soazig Barthelemy, présidente fondatrice de Empow’Her international, cela fait 5  ans que l’association qui existe dans au moins dix (10) pays déploie un programme d’accompagnement et  de formation pour l’entrepreneuriat féminin. « Notre programme de formation porte sur le savoir-faire entrepreneuriat, les aspects commerciaux, financiers,  communicationnels… Il s’agit d’aider les femmes à  structurer leurs idées et à créer des synergies à travers des réseaux », a-t-elle soutenu.

La méthodologie l’association Empow’Her qui semble bien rodée repose sur quatre (4) idées. « Répondre aux besoins des femmes entrepreneurs et s’y adapter. S’organiser et développer la confiance. Arriver à mesurer les résultats et les impacts de nos actions sur les femmes, et la collaboration avec toutes les autres organisations », a expliqué Mme Soazig.

CHEICKNA D. Salif

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Read 1462 times Last modified on mardi, 11 juillet 2017 23:22