Ensoa: La 30è promotion présentée pour la première fois au drapeau

Colonel-major, Zana Traoru00e9, Commandant des u00e9coles et centres de formation fu00e9licite chaleureusement les meilleurs u00e9lu00e8ves de cette 30 u00e8 promotion de l'Ensoa.
Colonel-major, Zana Traoru00e9, Commandant des u00e9coles et centres de formation fu00e9licite chaleureusement les meilleurs u00e9lu00e8ves de cette 30 u00e8 promotion de l'Ensoa.
Colonel-major, Zana Traoru00e9, Commandant des u00e9coles et centres de formation fu00e9licite chaleureusement les meilleurs u00e9lu00e8ves de cette 30 u00e8 promotion de l'Ensoa.

Ensoa: La 30è promotion présentée pour la première fois au drapeau

C’était en présence du colonel-major, Zana Traoré, commandant des écoles et des centres de formation, représentant le général de division Lassina Doumbia, chef d’État-major général des armées.

Le commandant des écoles et des centres de formation a félicité les stagiaires BA1 et CA2 qui viennent de terminer leur formation. Avant d’indiquer que cette formation épouse la vision du chef d’État-major des armées. Et de le citer: « il a indiqué que pendant le temps que durera son commandement, l’objectif est de faire en sorte que les militaires soient fiers d’être des soldats et que la nation soit fière de son armée ».

Ainsi pour atteindre cet objectif, a-t-il affirmé, il faut s’appuyer sur deux axes essentiels que sont l’acceptation de l’autorité et la formation des hommes à la base. « Après la formation, vous avez acquis des connaissances. Par conséquent, vous devez repartir dans vos unités avec le savoir, le savoir-être et le savoir-faire », a-t-il dit.

Pour le colonel-major Zana Traoré, lorsque les soldats ont toutes ces connaissances, ils doivent pouvoir exécuter avec le plus grand professionnalisme toutes les tâches à eux confiées par leurs supérieurs hiérarchiques. Et d’ajouter qu’avec ces connaissances, le soldat pourra être sollicité dans les opérations de maintien de paix à travers le monde. « Il faut connaître les valeurs qui régissent l’armée sinon on n’est pas militaire mais on est tout simplement un corps habillé », a-t-il martelé.

Bien avant, le lieutenant-colonel Vigoné Bi Kouassi, chef de corps, commandant école de l’Ensoa, a rendu un hommage particulier au chef d’État-major des armées qui a toujours eu une attention particulière pour cette école. S’adressant aux nouveaux impétrants, il les a invités à être des soldats exemplaires qui se mettent au service de la nation.

Après la présentation au drapeau des nouveaux impétrants, les meilleurs d’entre-eux ont été appelés et ont eu l’honneur de recevoir leurs parchemins des mains du représentant du chef d’État-major des armées. Après quoi, la cérémonie a pris fin par un défilé.

Soulignons que cette 30è promotion est forte de 140 élèves, tous des Ivoiriens, qui après trois ans de formation commune de base, passent de l’appellation de soldat 2è classe, au statut d’élèves sous-officiers d’active.

CHARLES KAZONY
CORRESPONDANT REGIONAL