Lutte contre le cancer: Une maison pour héberger les enfants malades

La u2018u2019Maison Akwabau2019u2019, le nouvel u00e9tablissement pour les enfants atteints du cancer, peut accueillir au moins 16 familles.
La u2018u2019Maison Akwabau2019u2019, le nouvel u00e9tablissement pour les enfants atteints du cancer, peut accueillir au moins 16 familles.
La u2018u2019Maison Akwabau2019u2019, le nouvel u00e9tablissement pour les enfants atteints du cancer, peut accueillir au moins 16 familles.

Lutte contre le cancer: Une maison pour héberger les enfants malades

Damiano Rizzy, président de l’Ong ‘’Soleterre’’ maître d’ouvrage de cet édifice hospitalier, au cours d’une cérémonie récemment aux II Plateaux, a annoncé que la réalisation de cette maison fait partie d’un programme international de santé dans 6 pays : la Côte d’Ivoire, l’Inde, l’Italie, Le Maroc, l’Ouganda et l’Ukraine.

Il a soutenu que la ‘’Maison Akwaba’’ située aux II Plateaux, dans le secteur commandant Sanon, cité Epice, permettra « d’héberger les enfants atteints de cancer et leurs familles pendant toute la durée du traitement. Cette disposition leur permet d’augmenter les chances de guérison et d’améliorer le pronostic vital de ces enfants. »

Damiano Rizzy a également fait savoir que ce projet qui a vu le jour il y a 5 ans, a été mis en œuvre avec la collaboration de la Fondation Lalla Salma et le Gfaop. Il a précisé que cet établissement dédié à la prise en charge des enfants du cancer était situé à Port-Bouët.

Sa capacité d’accueil étant faible, selon lui, sa structure a donc trouvé un cadre plus grand à même d’accueillir 16 familles. « La ‘’ Maison Akwaba’’  est dotée, en plus des 8 chambres à coucher, de 8 salles de bains, d’un bureau pour le personnel (au bâtiment annexe à la maison), d’un grand salon aménagé en salle de jeux  et d’études pour les enfants, d’une salle pour le stockage des réserves; d’un salon aménagé dans le grand salon, de deux salles de télé : une au salon et l’autre sur la terrasse derrière le salon ; d’une cour arrière servant aux parents pour assurer les activités de ménage externe et ;d’une cuisine bien équipée », a-t-il expliqué.

Damiano Rizzy a précisé que les malades sont adressés à la ‘’Maison Akwaba’’ à travers un partenariat formalisé avec le Centre hospitalier universitaire de Treichville qui date de 2011 et avec une présence permanente d’un représentant de l’équipe ‘’Soleterre’’. Il a soutenu que le transport des enfants entre l’hôpital et la maison d’accueil est assuré par un véhicule de son Ong.

KANATE MAMADOU

LES + POPULAIRES

Déclaration de naissances : Un centre d’état civil ouvert au sein du Chu de Treichville Travail des enfants: En prélude au rapport NORC 2018/2019, voici les acquis de Mme Dominique Ouattara Fonction publique/Candidats admis 2019 : Les inscriptions pour les cours en administration de base prévues du 3 au 30 juin