Musique: Une balle perdue tue l’artiste…

Lu2019artiste-chanteur Dadhi Gelan a trouvu00e9 la mort au cours d'une cu00e9ru00e9monie d'ouverture d'un hu00f4tel.
Lu2019artiste-chanteur Dadhi Gelan a trouvu00e9 la mort au cours d'une cu00e9ru00e9monie d'ouverture d'un hu00f4tel.
Lu2019artiste-chanteur Dadhi Gelan a trouvu00e9 la mort au cours d'une cu00e9ru00e9monie d'ouverture d'un hu00f4tel.

Musique: Une balle perdue tue l’artiste…

Le musicien a trouvé la mort, ce 12 février 2019, alors qu'il venait de finir sa prestation dans la ville d'Ashufe, une localité située à l'Est d’Addis-Abeba, capitale d’Ethiopie. «La balle perdue a touché le chanteur qui est décédé quelques instants plus tard», explique le journal anglais.

Par ailleurs, selon BBC Afrique qui cite un autre artiste présent au moment de l'accident, «au moins 50 ou 60 coups de feu ont été entendus».

A en croire la police locale, l'usage des armes à feu est courant dans la région. «Des gens tirent en l'air lors des moments de fête ou de deuil», assure-t-on.

Le chanteur Dadhi Gelan, auteur de 5 livres en langue oromo, «était connu pour ses chansons engagées pour défendre les droits de la population oromo», assure le support de la BBC.

A souligner que les Oromos sont un groupe ethnique de la corne de l'Afrique vivant en Éthiopie, «principalement dans la région fédérée de l'Oromia», précise Wikipédia.

Marcel APPENA
Marcel.appena@fratmat.info

LES + POPULAIRES

Éducation : Des avancées notables enregistrées depuis 2011 Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme Vaccins COVID-19 : Du rejet à la pénurie, comment la Côte d’Ivoire est devenue un modèle de gestion de la défiance