Réfugiés au Mali: 99 ivoiriens regagnent le pays

Ru00e9fugiu00e9s au Mali: 99 ivoiriens regagnent le pays
Ru00e9fugiu00e9s au Mali: 99 ivoiriens regagnent le pays
Ru00e9fugiu00e9s au Mali: 99 ivoiriens regagnent le pays

Réfugiés au Mali: 99 ivoiriens regagnent le pays

Ils sont quatre-vingt-dix-neuf (99) au total. Hommes, femmes et enfants confondus. Ils ont retrouvé la Côte d’Ivoire, le vendredi dernier, après quinze (15) ans d’absence pour certains (ceux qui sont partis à la faveur de l’éclatement de la rébellion armée de 2002) et six ans (ceux qui sont partis à la faveur de la crise post-électorale de 2011). Avec eux, des enfants de 0 à six ans qui découvrent pour la première fois, la terre de leurs ancêtres. C’est le cas de Mariam Coulibaly qui est revenu avec un bébé de moins de deux ans.

A leur arrivée, ils ont été automatiquement pris en charge par le Service d’aide et assistance aux réfugiés et apatrides (Saara). Dans les locaux de cette structure sis à Cocody-Angré, Mohamed Askia Toure, Représentant Résident Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (Hcr) en Côte d’Ivoire a souhaité la bienvenue à ces réfugiés qui ont décidé volontairement de regagner la Côte d’Ivoire. « Nous sommes heureux de vous accueillir et nous vous souhaitons une bonne intégration chez vous », leur-a-t-il lancé, avant de remettre symboliquement des plats à certains.

Mohamed Askia Touré a fait savoir que le souci premier du Hcr est de s’assurer que le retour se fait de manière durable.

Parti de Sikasso au Mali, quarante-cinq personnes, parmi les quatre-vingt-dix-neuf, sont descendues dans les villes de Ferkessédougou et de Korhogo, leur région d’origine. Puis, les autres membres du convoi, ont continué le voyage jusqu’à Abidjan.

Jules Claver AKA

 

 

LES + POPULAIRES

Cherté de la vie/Alassane Ouattara : « Nous comprenons les difficultés quotidiennes qu'éprouvent les Ivoiriens » Action sociale/Lutte contre la vie chère: Des bouteilles de gaz domestiques offertes à des ménages à Koumassi Graves accidents d'Alepé et Kononfla: Suspension des autorisations de transport des véhicules impliqués