Port-Bouët/Incendie au Grand marché : On a frôlé la catastrophe !

Une mini-chambre froide a brûlé. (Ph: Dr)
Une mini-chambre froide a brûlé. (Ph: Dr)
Une mini-chambre froide a brûlé. (Ph: Dr)

Port-Bouët/Incendie au Grand marché : On a frôlé la catastrophe !

Le 11/01/22 à 15:29
modifié 11/01/22 à 15:29
Un incendie s'est déclaré, le mardi 11 janvier, aux environs de 2 heures du matin, au grand marché d'Abidjan - Port-Bouët. D’où est parti le feu ? Joint par téléphone, le directeur dudit marché, Kouamé Yao Augustin, explique les faits.

À en croire le premier responsable du marché, tout est parti d’un court-circuit dans une chambre froide. Les étincelles ont commencé par embraser le bois qui se trouvait au même endroit avant que les flammes n'atteignent la ligne électrique.

Poursuivant, il a relevé qu’une épaisse fumée était visible. Fort heureusement, le pire a été évité grâce à la promptitude de la brigade cynophile qui surveille ce marché.

Ces agents ont pu circonscrire le feu en cassant la porte du magasin. Ainsi, avec l’aide d'extinctions et des bouches d’eau que dispose le marché, ils ont pu circonscrire le feu avant l'arrivée des sapeurs-pompiers militaires. Cependant, l'arrivée des hommes de feu a permis de tout éteindre.

Le désespoir se lie sur le visage des commerçants. (Ph: Dr)
Le désespoir se lie sur le visage des commerçants. (Ph: Dr)



Faisant le point de la situation, le premier magistrat de cette commune, Dr Emmou Sylvestre, a noté qu’aucune perte en vie humaine n’est enregistrée. Mais il déplore la destruction totale de la chambre froide.

Souhaitant que ce genre de situation ne se répète plus, le maire a lancé un appel aux commerçants de ladite commune. « Je profite de l'occasion pour appeler les commerçants à plus de vigilance afin de préserver notre marché d'un incendie dévastateur », a-t-il exhorté sur sa page officielle.

Tout est parti en fumée. (Ph: Dr)
Tout est parti en fumée. (Ph: Dr)



Rappelons également que dans la nuit du jeudi 1er avril 2021, un incendie avait ravagé le marché annexe de Port-Bouët. À cette période, l’on déplorait la destruction de plus de 200 magasins. « Nous déplorons la destruction de plus de 200 magasins partis en fumée », annonçaient des agents du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gspm), qui avaient réussi à éteindre le feu.



Le 11/01/22 à 15:29
modifié 11/01/22 à 15:29

LES + POPULAIRES

Développement socioéconomique/Le ministre Koffi N’Guessan : « Le FDFP est un dispositif très important… » Décès du père de Sangaré Badra Ali : Le FPI aux côtés de la famille éplorée Affaire « 4 filles décédées à Koumassi » : Ce que l’on sait une semaine après ce drame