Bénin: les députés ont adopté une nouvelle loi sur le droit à l'avortement

BENIN
BENIN
BENIN

Bénin: les députés ont adopté une nouvelle loi sur le droit à l'avortement

Par (RFI)
Le 21/10/21 à 13:00
modifié 21/10/21 à 13:00
Le texte, très controversé, vient préciser le dispositif existant jusqu'à présent. L'avortement est autorisé, mais seulement dans des cas très précis. Une deuxième loi sur la répression des violences sexuelles a également été adoptée. Le recours à l’avortement peut désormais se faire à la demande de la femme et dans des conditions précises.

Le président de l’Assemblée a été le premier à dénoncer le projet parlant de « négation du droit de l’enfant à la vie ». Plusieurs autres députés l’ont suivi en déclarant que « c’est immoral, nous demandons au gouvernement de retirer cette loi ». Le clergé s’en est aussi mêlé, dénonçant dans une déclaration solennelle : « la légalisation de l’avortement et la culture de la mort ». Surprise à l’arrivée, le projet a été voté à l’unanimité.

Il n’y avait pas de vide juridique puisque le Bénin avait une législation sur l’avortement depuis 2003. Ce mercredi, les députés l’ont juste amendée et surtout complétée. En effet, la loi de 2003 permettait à la femme de recourir à l’IVG, lorsque sa santé est menacée ou quand le fœtus qu’elle porte souffre d’une affection grave. Lire la suite...


Par (RFI)
Le 21/10/21 à 13:00
modifié 21/10/21 à 13:00

LES + POPULAIRES

Violence et harcèlement au travail: Le BIT organise un atelier pour l’élimination de ce fléau en Côte d'Ivoire Éducation nationale : Une chaîne de télévision va dispenser des cours au profit des tout-petits Participation politique des femmes : Les femmes parlementaires faites ambassadrices de l’Agenda FPS