Fin de mission de SEM Mamadou Haïdara aux USA: Des Ivoiriens parlent d’un homme à l’écoute, rassembleur, sympathique

Les Ivoiriens du pays de l’Oncle sont venus dire au revoir et faire un standing ovation á l’Ambassadeur Mamadou Haïdara
Les Ivoiriens du pays de l’Oncle sont venus dire au revoir et faire un standing ovation á l’Ambassadeur Mamadou Haïdara
Les Ivoiriens du pays de l’Oncle sont venus dire au revoir et faire un standing ovation á l’Ambassadeur Mamadou Haïdara

Fin de mission de SEM Mamadou Haïdara aux USA: Des Ivoiriens parlent d’un homme à l’écoute, rassembleur, sympathique

De la côte Est á l’ouest, les Ivoiriens du pays de l’Oncle sont venus dire au revoir et faire un standing ovation á l’Ambassadeur Mamadou Haïdara à l’occasion de la fin de sa mission au bord du Potomac river. C’était le samedi 11 septembre 2021 à l’occasion d’une soirée organisée au sein de la Chancellerie à Washington DC.

Pro-actif, à l’écoute, rassembleur, sympathique... tels sont entre autres les traits de caractère que gardent de l’homme les membres de la communauté ivoirienne vivant aux Etats Unis. Pepita Kragbé, fondatrice de l’ONG « la main tendue » s’est d’ailleurs souvenue de sa première rencontre avec l’Ambassadeur. « Quand monsieur Haïdara est arrivé, ça coïncidait avec un festival. Il nous a reçus en tant que grand-frère », a-t-elle expliqué.

SEM Mamadou Haïdara a été en poste en terre américaine de 2018 à 2021. Et pour le journaliste, Jacques Roger, ce sont « trois années, longues en réalisations. Sympathie, disponibilité, professionnalisme, l’ivoirien nouveau, sont les mots que je pourrai employer pour vous représenter ». Un sentiment partagé par l’Union fraternelle des Ivoiriens (Ufi) de la région de Washington DC) et son président sortant, Jean Basile Nguetta.

De manière particulière, il gardera en mémoire la nouvelle approche de l’action diplomatique insufflée par Mamadou Haïdara. « C’est sur son inspiration qu’on a fait ici le conseil national de la diaspora ivoirienne. Jamais de mémoire d’Ivoirien, un Ambassadeur n’était arrivé à mettre sur pied une telle plateforme. Avec l’Ambassadeur Haïdara, nous avons appris ce qu’on appelle la diplomatie de proximité. C’est diplomatie qui met l’homme au coeur de l’action diplomatique »,s’est souvenu l’ex-président de l’Ufi.

Des points positifs et un bilan qui rendent fier son ami et collègue Ali Touré, président de l’organisation internationale du Cacao. « Ce n’est pas évident. Je connais Washington. Donc je le félicite. Et je voudrais dire aux uns et aux autres d’avoir géré mon frère Haïdara »,s’est-il exprimé.

Dans l’assistance, il n’avait pas que des ivoiriens. Parmi eux, l’homme d’affaires américain, David Mayer, qui connait SEM Mamadou Haïdara depuis plusieurs de 15 ans. « C’est un brillant dirigeant. Avec l’Ambassadeur Haïdara, nous avons travaillé ensemble sur un projet d’investissement en Côte d’Ivoire »,dira-t-il.

Appelé à partir de ses fonctions, Mamadou Haïdara gardera en mémoire en plus des actions menées aux côtés de la communauté ivoirienne, plusieurs présents reçus à l’occasion de cette soirée.

Sercom Ambassade



LES + POPULAIRES

Éducation : Des avancées notables enregistrées depuis 2011 Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme Vaccins COVID-19 : Du rejet à la pénurie, comment la Côte d’Ivoire est devenue un modèle de gestion de la défiance