Discours de haine en ligne : Nouvelle semaine d’observation, presque pas de changement…

Observations des discours de haine (Internews_8-14 juillet 2021)
Observations des discours de haine (Internews_8-14 juillet 2021)
Observations des discours de haine (Internews_8-14 juillet 2021)

Discours de haine en ligne : Nouvelle semaine d’observation, presque pas de changement…

Le 23/07/21 à 19:18
modifié 23/07/21 à 19:18
179 discours de haine collectés sur 172 pages, profils et groupes Facebook. Pour la deuxième semaine du mois de juillet, l’Observatoire d’Internews Côte d’Ivoire note une légère baisse (de -3%). Les principales tendances restent donc les mêmes.

Ainsi, les typologies en baisse restent les injures/diffamations, les propos sexistes/injures sexuelles, les animalisations et les incitations au meurtre/à la révolte. Parmi elles, se trouve le trio dominant (103 injures/diffamations, 4 animalisations et 15 propos sexistes/injures sexuelles).

A l’inverse, les menaces (5), propos xénophobes/injures identitaires (8) et les attaques contre les communautés (2) sont en hausse. Les souhait macabre (1), délation (0) et justification de la violence/apologie de la haine (0) sont, eux, restés stables.

Au nombre des sujets qui ont alimenté ces propos haineux, il y a principalement la sortie d’Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP, parti au pouvoir, en conférence de presse suite à la rencontre entre Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo à Daoukro. La publication d’une activiste politique souhaitant la mort de l’ex-président Laurent Gbagbo à l’instar du président Haïtien continue elle aussi de faire réagir les internautes, notamment ceux qui se revendiquent pro-Gbagbo. De même, les débats liés aux poursuites des enquêtes de la Cour Pénale Internationale (CPI) dans le camp Ouattara a suscité des clashs et injures en langues malinké et baoulé.

Des discours haineux qui se sont exprimés majoritairement sur des pages (54%), de même que dans des groupes (44%). Mais pour cette nouvelle semaine, l’on note aussi quelques discours de haine sur des profils (2%).

L’observation des discours de haine en ligne est une activité d’Internews dans le cadre du Programme Transition et Inclusion Politiques en Côte d’Ivoire, financé par USAID et mis en œuvre par le National Democratic Institute ainsi qu’une coalition d’organisations de la société civile ivoirienne.

Source : Internews



Le 23/07/21 à 19:18
modifié 23/07/21 à 19:18

LES + POPULAIRES

Éducation : Des avancées notables enregistrées depuis 2011 Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme Vaccins COVID-19 : Du rejet à la pénurie, comment la Côte d’Ivoire est devenue un modèle de gestion de la défiance