Taekwondo : Enfin, le temple peut fonctionner !

Le ministre Danho Paulin (à gauche), Seo Donsung le directeur pays de la Koica et le président Bamba Cheick de la Fitkd, lors de la signature de l’accord-cadre, en décembre 2020. (DR)
Le ministre Danho Paulin (à gauche), Seo Donsung le directeur pays de la Koica et le président Bamba Cheick de la Fitkd, lors de la signature de l’accord-cadre, en décembre 2020. (DR)
Le ministre Danho Paulin (à gauche), Seo Donsung le directeur pays de la Koica et le président Bamba Cheick de la Fitkd, lors de la signature de l’accord-cadre, en décembre 2020. (DR)

Taekwondo : Enfin, le temple peut fonctionner !

Le 29/04/21 à 22:03
modifié 29/04/21 à 22:03
Le Conseil des ministres a adopté mercredi une ordonnance portant création, attributions, organisation et fonctionnement d’une entité de type particulier dénommée ‘‘ Centre sportif, culturel et des Tic ivoiro-coréen Alassane Ouattara’’.
Depuis le mercredi 28 avril 2021, le Centre sportif, culturel et des Tic ivoiro-coréen Alassane Ouattara (Cscticao) est désormais officiel. La bonne nouvelle a été donnée par Amadou Coulibaly, le nouveau ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement ivoirien au sortir du Conseil des ministres.

Au sortir du Conseil des ministres, il a déclaré « qu’au titre des mesures générales, sur les projets de loi et d’ordonnance, notamment au titre du ministère de la Promotion des Sports et du Développement de l’Économie Sportive, en liaison avec le ministère de l’Économie et des Finances et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’État, le Conseil a adopté une ordonnance portant création, attributions, organisation et fonctionnement d’une entité de type particulier dénommée « Centre Sportif, Culturel et des Tic Ivoiro-coréen Alassane Ouattara » ainsi que son projet de loi de ratification ».

Après la signature de l’Accord-cadre le 3 décembre 2020, le gouvernement vient donc de permettre au projet de passer un cap. Le nouveau temple du Taekwondo, précise le porte-parole du gouvernement, « est une infrastructure multifonctionnelle qui célèbre l’excellence de la coopération entre la Corée et la Côte d’Ivoire.

Dédié au sport, à la culture et aux Tic, ce centre a spécifiquement pour mission de promouvoir, d’améliorer et de développer la pratique du Taekwondo en Côte d’Ivoire ainsi que dans la sous-région africaine ».

Au-delà des compétitions nationales et internationales de Taekwondo, ce centre permettra à la Côte d’Ivoire d’abriter les réunions des instances internationales de la discipline ainsi que des sessions de formation de la jeunesse aux métiers des technologies de l’information et de la communication et des stages.

Cette annonce du gouvernement vient soulager la Fédération ivoirienne de taekwondo (Fitkd, mais aussi le directeur pays de l’Agence internationale de coopération internationale (Koica), M. Seo Donsung, qui travaille à faire de ce centre, un haut lieu d’échanges culturelles et technologiques entre les deux pays frères.


Le 29/04/21 à 22:03
modifié 29/04/21 à 22:03

LES + POPULAIRES

Attaque contre l’agent collecteur de Lonaci à Vridi-Zimbabwe: Les auteurs dans les filets de la police criminelle Rupture collective du jeûne: Moment convivial d'échanges et de partage avec l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite à sa résidence Sécurité : Il n'y a pas eu d'attaque à Kafolo