Récurrence des accidents: Le ministère des Transports instruit ses services à la fermeté sur les mauvais comportements

Deux accidents survenus cette semaine ont endeuillé de nombreuses familles à l'intérieur du pays. (DR)
Deux accidents survenus cette semaine ont endeuillé de nombreuses familles à l'intérieur du pays. (DR)
Deux accidents survenus cette semaine ont endeuillé de nombreuses familles à l'intérieur du pays. (DR)

Récurrence des accidents: Le ministère des Transports instruit ses services à la fermeté sur les mauvais comportements

Le 02/04/21 à 14:31
modifié 02/04/21 à 14:31
En dépit des nombreuses campagnes de sensibilisation appelant à la prudence, les accidents se multiplient sur les routes en Côte d’Ivoire. Dans une note officielle rendue publique le vendredi 2 avril 2021, le ministère des Transports instruit ses services compétents à plus de « fermeté ».

« Il s'agit, notamment de la Police spéciale de la sécurité routière qu'il souhaite plus présente sur les grands axes. Avec pour mission principale de traquer et réprimer les mauvais comportements sur la route. Quant à l'Office de la sécurité routière (Oser) et à la Direction de la communication du ministère des Transports, Amadou Koné a demandé d'intensifier la sensibilisation sur le terrain et à travers les médias », peut-on lire dans ledit document.

Le premier responsable de ce département ministériel ordonne également ses collaborateurs d'agir sur les causes pour réduire ces accidents. L'excès de vitesse, l'imprudence des chauffeurs, les mauvais stationnements, les défaillances mécaniques, la fatigue et la consommation d'alcool ou d'excitant en sont, entre autres, quelques causes sur lesquelles ils devront accentuer la sensibilisation.

Cette réaction du ministère des Transports intervient après deux accidents survenus cette semaine ayant endeuillé des familles à l'intérieur du pays. Sur la route de Bouaflé, le mercredi 24 mars, 21 morts ont été enregistrés suite à une collision.

Un autre accident qui s’est produit dans la nuit du mercredi 31 mars au jeudi 1er avril 2021 sur l'axe Ferké-Ouangolo, a eu pour conséquence le décès de 16 personnes et de nombreux blessés.


Le 02/04/21 à 14:31
modifié 02/04/21 à 14:31

LES + POPULAIRES

Droits de l’homme : Le CNDH célèbre la journée africaine Lutte contre le cancer : Le gouvernement renforce l’arsenal thérapeutique Education et souvenirs : 60 ans après, le premier ministre Achi Patrick se rend dans son école primaire