Législatives 2021: Gbagbo «regrette des propos tribalistes» tenus par des candidats issus de son camp

Laurent Gbagbo félicite également les cadres de la Plateforme politique Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (Eds) et du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) qui ont été élus. (Dr)
Laurent Gbagbo félicite également les cadres de la Plateforme politique Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (Eds) et du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) qui ont été élus. (Dr)
Laurent Gbagbo félicite également les cadres de la Plateforme politique Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (Eds) et du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) qui ont été élus. (Dr)

Législatives 2021: Gbagbo «regrette des propos tribalistes» tenus par des candidats issus de son camp

Le 08/03/21 à 17:00
modifié 08/03/21 à 17:00
Les législatives 2021 se sont déroulés, dans l’ensemble, dans un climat apaisé, selon plusieurs missions d’observation. L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, dans une déclaration faite ce lundi 8 mars 2021, salue l’esprit civique qui a prévalu pendant ce scrutin. Toutefois, il déplore des propos employés par des personnalités qui lui sont proches.

« C’est le lieu de regretter et de dénoncer les propos tenus, pendant la campagne, par certains candidats, parfois issus de nos rangs et qui sortent du cadre de nos choix politiques et idéologiques », affirme Laurent Gbagbo. Avant de rappeler que le Front populaire Ivoirien (Fpi) est une formation politique de la Gauche socialiste qui lutte pour la construction d’un Etat démocratique, laïc, multiethnique et multi racial. Par conséquent l'ex-président estime que la pratique de la xénophobie n’est nullement un exemple à suivre. Et d’avertir : « Le Fpi ne s’aurait donc tolérer des propos tribalistes et exclusionnistes qui sont de nature à le mettre en porte-à-faux avec son idéal de société de justice, de paix et de solidarité ».

En ce qui concerne les résultats de l’élection, il félicite non seulement les cadres de la Plateforme politique "Ensemble pour la démocratie et la souveraineté" (Eds) et du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) qui ont été élus. Mais aussi les militants de l’Opposition qui ont répondu à l’appel lancé à leur endroit.

Il engage ces cadres élus à poursuivre le combat de la liberté, l’égalité et de la solidarité. Des valeurs qui favorisent « le vivre ensemble des Ivoiriens du Nord, du Sud, de l’Ouest, du Centre et de l’Est ».


Le 08/03/21 à 17:00
modifié 08/03/21 à 17:00

LES + POPULAIRES

Éducation : Des avancées notables enregistrées depuis 2011 Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme Vaccins COVID-19 : Du rejet à la pénurie, comment la Côte d’Ivoire est devenue un modèle de gestion de la défiance