Sécurisation foncière rurale : Le ministre du budget échange avec les administrateurs de l’Afor






Le ministre Moussa Sanogo a procédé à la visite des locaux de l’Afor à l’issue des travaux. (DR)
Le ministre Moussa Sanogo a procédé à la visite des locaux de l’Afor à l’issue des travaux. (DR)
Le ministre Moussa Sanogo a procédé à la visite des locaux de l’Afor à l’issue des travaux. (DR)

Sécurisation foncière rurale : Le ministre du budget échange avec les administrateurs de l’Afor

Le 16/01/21 à 14:43
modifié 16/01/21 à 14:43
Le ministre du Budget et du portefeuille de l’État, Moussa Sanogo, s’est rendu, vendredi, dans les locaux de l’agence, à Cocody.
Le ministre du Budget et du Portefeuille de l’État, Moussa Sanogo, a entrepris le vendredi 15 janvier 2021, une visite au siège de l’Agence foncière rurale (Afor) à Cocody.

A l’issue de la séance de travail qu’il a eue avec les administrateurs de l’agence, le ministre a levé le voile sur les raisons de sa visite. «Nous sommes venus visiter une structure importante pour l’État de Côte d’Ivoire. Importante en particulier pour le rôle qu’elle joue dans la pacification des relations entre les communautés. Car le foncier rural demeure une problématique importante en zone rurale», a-t-il déclaré.

Il a relevé le rôle stratégique que peut jouer l’Afor dans l’accélération de la création de richesse. «Notamment à travers la délivrance du certificat foncier et la facilitation du financement des activités dans le domaine agricole».

Quant au contenu des échanges, il a indiqué que plusieurs points ont été abordés, dont la question du financement des activités de l’Afor et celle de l’amélioration technique des moyens d’intervention de cette structure. Le directeur général de l’Afor, Bamba Cheick Daniel, s’est, pour sa part, réjoui de cette visite.

D’autant que l’agence qu’il dirige est placée sous la tutelle financière du ministère du Budget et du Portefeuille de l’État. «Il était important que ce département ministériel vienne s’enquérir de l’utilisation des moyens financiers qu’il met à la disposition de l’agence. Et voir comment améliorer la disponibilité de ces moyens à travers la loi des finances ainsi que la mise à disposition de financements complémentaires», a-t-il expliqué.

C’est la deuxième visite d’un membre du gouvernement à l’Afor en l’espace d’une semaine. En effet, l’agence a reçu, le 8 janvier dernier, la visite du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le général de corps d’armée Vagondo Diomandé.

Pour le directeur de l’agence, cela montre l’importance de la mission assignée à l’Afor. « A travers la création de l’Afor, le Chef de l’État, Alassane Ouattara, a donné le ton, concernant le processus de règlement efficient des questions liées au foncier rural. Cette vision commande que tous les grands décideurs, après lui, s’approprient cette vision et s’assurent de l’opérationnalisation de l’organe créé à cet effet », a-t-il soutenu.


Le 16/01/21 à 14:43
modifié 16/01/21 à 14:43

LES + POPULAIRES

Droit de propriété intellectuelle : La formation des magistrats recommandée Santé : L’Ong « Avec le Cœur » fait un don de matériel médical aux centres socio-sanitaires Réseau des diplômés de l’Ena : Un site internet pour servir de support de propositions à l’État