Emploi des jeunes: Le Plan stratégique de développement présenté aux partenaires

Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la jeunesse et de l'Emploi des jeunes. (Dr)
Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la jeunesse et de l'Emploi des jeunes. (Dr)
Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la jeunesse et de l'Emploi des jeunes. (Dr)

Emploi des jeunes: Le Plan stratégique de développement présenté aux partenaires

Le 15/01/21 à 21:19
modifié 15/01/21 à 21:19
Le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes (Mpjej), Mamadou Touré, a présidé, vendredi, à Seen Hôtel au Plateau, un atelier portant sur la vulgarisation de l’ambitieux programme gouvernemental d’offrir une opportunité d’emploi à un million de demandeurs dans les cinq prochaines années.

Cette rencontre organisée par l’Agence emploi-jeunes (Aej), a pour objectif de présenter aux partenaires techniques et financiers, le Plan stratégique de développement (Psd) élaboré dans le cadre de ce vaste projet d’autonomisation des jeunes. Le Psd, a indiqué Mamadou Touré, est le document qui servira désormais de boussole aux initiatives d’insertion des jeunes demandeurs d’emploi.

Il s’agit surtout pour l’Agence emploi-jeunes à travers cet atelier, d’associer les acteurs essentiels à la gestion de l’emploi, aux nouvelles orientations qu’elle entend donner à son action pour gagner le pari de créer un million d’emplois d’ici à 2025.

Étaient présents à la table des échanges, des représentants de l’Union européenne (Ue), de la Banque africaine de développement (Bad), de la Banque mondiale (Bm), de l’Agence française de développement (Afd), du Bureau international du travail (Bit), du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud).

Les participants ont eu droit à un exposé sur les grands axes du Plan stratégique de développement. Des axes qui portent, entre autres, sur la réforme de la gouvernance du service public de l’emploi afin de lui donner les moyens d’atteindre l’objectif de création du million d’emplois susmentionnés. 42% de ces opportunités d’emplois seront dans l’entrepreneuriat, 33% via les stages et 19% par le développement des compétences.

Pour réaliser cet ambitieux programme, le gouvernement ivoirien et ses partenaires vont débloquer plus de 600 milliards de F Cfa.


Le 15/01/21 à 21:19
modifié 15/01/21 à 21:19

LES + POPULAIRES

Surveillance du territoire: La Côte d’Ivoire se dote d’un Bureau de lutte contre la fraude documentaire Covid-19 : Interpol annonce de premières saisies de faux vaccins Autonomisation de la jeune fille : Une Ong va réinsérer des dizaines de filles-mères à Alépé