Victimes des troubles post-électoraux : Les transporteurs reçoivent la compassion du ministre Amadou Koné

Amadou Koné s'est réjoui des actions entreprises par les transporteurs en vue d'accompagner le gouvernement (DR).
Amadou Koné s'est réjoui des actions entreprises par les transporteurs en vue d'accompagner le gouvernement (DR).
Amadou Koné s'est réjoui des actions entreprises par les transporteurs en vue d'accompagner le gouvernement (DR).

Victimes des troubles post-électoraux : Les transporteurs reçoivent la compassion du ministre Amadou Koné

Les transporteurs routiers ont payé un lourd tribut lors des événements malheureux d'octobre 2020. Plusieurs parmi eux ont vu leurs véhicules et biens saccagés voire incendiés, par des vandales agissants suite au mot d'ordre de "désobéissance civile" lancé par des partis politiques de l'opposition.

Les transporteurs routiers, par la voix du président du Haut Conseil du Patronat des Entreprises de Transport Routier, M. Camara Aboudramane, ont remercié le Gouvernement pour l’attention particulière accordée à leur secteur.
Les transporteurs routiers, par la voix du président du Haut Conseil du Patronat des Entreprises de Transport Routier, M. Camara Aboudramane, ont remercié le Gouvernement pour l’attention particulière accordée à leur secteur.



Affectés par cette situation, ils ont reçu, le jeudi 14 janvier 2021 dans les locaux du Haut Conseil du Patronat des Entreprises de Transport Routier, la visite du Ministre des Transports, M. Amadou Koné, venu leur exprimer le réconfort et la compassion du Chef de l'Etat Alassane Ouattara et du Gouvernement.

A cette occasion, le Ministre Amadou Koné a salué le sang-froid et l'esprit républicain observés par les acteurs du transport routier durant toute la période de troubles, malgré les intimidations, les dommages et préjudices subis. "Sachez que le Président de la République et Gouvernement ont pris bonne note de ce que vous avez vécu.

Amadou Koné s'est également réjoui des actions entreprises par les transporteurs dans leur ensemble, en vue d'accompagner le gouvernement dans sa marche pour le développement du pays. "Sans ce maillon que vous constituez, il n’y a pas d’économie et de développement social. Car, il n’y a aucun développement sans la possibilité de se déplacer et de transporter de la marchandise. C'est donc dire que l'embellie qu'enregistre notre pays depuis une décennie est en grande partie due au travail fait par les acteurs des transports", a-t-il relevé. Avant d’afficher des perspectives pour le secteur.

Le ministre des Transports, Amadou Koné
Le ministre des Transports, Amadou Koné



"Mon ambition, c’est de faire en sorte que nous ayons une chambre consulaire à l’image de la chambre des métiers ou de la chambre de commerce, que l’Etat pourra soutenir davantage pour faciliter la professionnalisation et la modernisation du secteur", a-t-il indiqué. Tout en précisant que cette chambre, regroupant tous les secteurs des transports, à savoir le routier, le ferroviaire, l'aérien et le fluvio-maritime, pourrait d'une part être une force de propositions et de coordination et d'autre part, contribuer à la professionnalisation et à l'unicité d'actions en lieu et place de la multitude de syndicats.

Aussi, dans un contexte de résurgence de la maladie à coronavirus, le Ministre Amadou Koné, après la distribution, le mercredi 13 janvier 2021, de plus de 275 000 masques aux acteurs du transport, a rappelé l'urgence pour les transporteurs routiers à poursuivre la lutte contre la propagation de la pandémie dans le secteur. Il a, pour ce faire, insisté auprès des transporteurs sur le respect des mesures barrières édictées par le gouvernement, notamment le lavage régulier des mains et le port obligatoire du masques dans les véhicules.

Heureux de cette visite de la tutelle, les transporteurs routiers, par la voix du président du Haut Conseil du Patronat des Entreprises de Transport Routier, M. Camara Aboudramane, ont remercié le Président de la République ainsi que le Gouvernement pour l’attention particulière accordée à leur secteur. Ils se sont engagés à œuvrer en partenariat avec le gouvernement, afin de toujours satisfaire les populations.

Source : Ministère des Transports



LES + POPULAIRES

Surveillance du territoire: La Côte d’Ivoire se dote d’un Bureau de lutte contre la fraude documentaire Covid-19 : Interpol annonce de premières saisies de faux vaccins Autonomisation de la jeune fille : Une Ong va réinsérer des dizaines de filles-mères à Alépé