Ambassade des États-Unis: 170 femmes dirigeantes reçoivent des parchemins de fin de formation

Des femmes leaders mobilisées pour recevoir leurs diplômes de fin de formation. (Bavane)
Des femmes leaders mobilisées pour recevoir leurs diplômes de fin de formation. (Bavane)
Des femmes leaders mobilisées pour recevoir leurs diplômes de fin de formation. (Bavane)

Ambassade des États-Unis: 170 femmes dirigeantes reçoivent des parchemins de fin de formation

Le 29/11/20 à 21:24
modifié 29/11/20 à 21:24
Cent soixante-dix dirigeantes de différents secteurs d’activité ont reçu leur certificat de fin de formation le 28 novembre, au Sofitel Hôtel Ivoire à Cocody, après neuf mois d’apprentissage.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Reckya Madougou, conseillère spéciale du Président de la République togolaise, marraine internationale de Lead4her, une Organisation non gouvernementale ; du député Adama Bictogo, de la conseillère de la ministre Ramata Ly-Bakayoko de la Femme, de la Famille et de l’Enfant et de Marie-Laure Angoran, dirigeante du Centre américain de l’ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire.

Ces femmes sont des cadres du privé et du public, présidentes d’Ong, chefs d’entreprises, chefs de cabinets et responsables d’affaires. Elles ont été formées en développement personnel, art de la confiance en soi, stratégie et entrepreneuriat et mentoring training.

Le mentorat est un moyen d’apprentissage dans lequel une personne d’expérience (le mentor) investit sa sagesse et son expertise pour favoriser le développement d’autres personnes.

Il s’agit, dans les détails, de 105 femmes formées en leardship training pour la 20e promotion et de 65 formées pour le certificat en mentoring pour la 2e promotion.

La formation a été donnée par l’ambassade des États-Unis à Abidjan et organisée par Lead4her, l’Association réunissant toutes les dames certifiées issues de la formation Leadership Training du Centre américain en Côte d’Ivoire. Elle est dirigée par Christelle Mélèdje.La cérémonie de remise de diplômes a été l’occasion pour Binaté Fofana Aminata, représentant le Pr Ly-Ramata, d’exprimer la gratitude du gouvernement à l’ambassade des États-Unis pour l’accompagnement des femmes et des jeunes de Côte d’Ivoire.

le public enchanté du déroulé de la cérémonie (Bavane)
le public enchanté du déroulé de la cérémonie (Bavane)



Pour Christelle Mélèdje, c’est une fierté pour toutes ces femmes d’avoir bénéficié de ce programme.

« Nous sommes fières de ce programme hautement important. Fières d’avoir acquis un savoir personnel qui nous permet aujourd’hui d’envisager notre vie, pas à un seul niveau, mais au niveau de l’État, avec plus de confiance, de sérénité. Mais aussi avec le sentiment de donner après avoir autant reçu », s’est-elle réjouie.

La cérémonie de remise de diplômes, dit-elle, est un moment de satisfaction. Car, à l’en croire, ces diplômes et cette formation leur donnent des atouts importants pour leur vie professionnelle, familiale et sociale.

La marraine, Reckya Madougou, a félicité les femmes de lead4her pour ce dynamisme et surtout pour cette vision qu’elles ont. « Il n’y a rien de beau et de grand que d’acquérir de la connaissance. Elle nous transforme, nous libère, nous grandit. Elle nous permet d’avoir un leadership et de nous retrouver devant qui ce soit dans ce monde. Je suis fière de vous », a-t-elle dit avant de saluer l’ambassade des États-Unis pour la formation.

L’honorable Adama Bictogo a, lui aussi, exprimé sa reconnaissance à la représentation américaine pour ce soutien à des femmes de divers secteurs d’activité.

Il a salué le dynamisme de ces femmes qui, pour lui, sont le piédestal de la société. Avant d’annoncer sa volonté de les accompagner. « Je suis prêt à vous accompagner modestement à travers ma fondation. Pour ce faire, je vous offre la somme de 10 millions de FCfa », a-t-il déclaré.

Reckya Madougou dédicace un livre pour le ministre Adama Bicogo (Bavane)
Reckya Madougou dédicace un livre pour le ministre Adama Bicogo (Bavane)



La cérémonie a pris fin par la dédicace du nouveau livre de Reckya Madougou. Intitulé « Soigner les certitudes », l’ouvrage de 146 pages a été préfacé par le Président du Sénégal Macky Sall. L’œuvre parle de la citoyenneté économique, de la spiritualité de l’effort et révèle des anecdotes sur l’auteur .



Le 29/11/20 à 21:24
modifié 29/11/20 à 21:24

LES + POPULAIRES

Distinction du citoyen émérite de Grand-Bassam: Les acteurs de la lutte contre la Covid-19 à l’honneur Emploi et protection sociale en Côte d’Ivoire: Des acquis probants en 2020, en dépit de la crise sanitaire de la Covid-19 Enseignement supérieur : Le directeur financier de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké primé