Élection du secrétaire national de la Cnesup : Des enseignants sollicitent la candidature de Kouia Oulou Franck Wilfried

Le Comité national de soutien à la candidature du général Kouia (Cnsc-Gk), (Franck YEO)
Le Comité national de soutien à la candidature du général Kouia (Cnsc-Gk), (Franck YEO)
Le Comité national de soutien à la candidature du général Kouia (Cnsc-Gk), (Franck YEO)

Élection du secrétaire national de la Cnesup : Des enseignants sollicitent la candidature de Kouia Oulou Franck Wilfried

Le 29/11/20 à 00:26
modifié 29/11/20 à 00:26
Le nouveau secrétaire national de la Coordination nationale des enseignants du supérieur privé (Cnesup) de Côte d’Ivoire, sera élu lors d’un congrès, les 19 et 20 décembre 2020. C’est dans cette optique que des enseignants sollicitent la candidature du secrétaire général régional, Kouia Oulou Franck Wilfried, afin de succéder à Drissa Soumahoro dont le mandat est arrivé à expiration.

Réunis au sein du Comité national de soutien à la candidature du général Kouia (Cnsc-Gk), ces enseignants, par la voix de leur présidente, Yerabé Carole, ont rendu publique leur décision, le samedi 28 novembre 2020, lors d’un point-presse à Cocody. Selon Yerabé Carole, le départ de Drissa Soumahoro de la tête de la Cnesup laisse un vide difficile à combler.

« Il nous faut à la tête du syndicat un individu capable de fédérer toutes les forces vives de la structure, de pérenniser les acquis et de les améliorer ; une personne qui a une vision nouvelle de la Cnesup à savoir : restaurer la dignité de l’enseignant du supérieur privé et lui fournir un bien-être social, physique et moral », a-t-elle justifié.

Et la personne idéale à l’en croire, c’est bien Kouia Oulou Franck Wilfried. Car il a eu l’avantage non seulement de travailler avec le secrétaire national sortant mais aussi il s’est engagé à combattre les fondateurs véreux, et sa promptitude à aider moralement, matériellement et même financièrement des enseignants en difficulté.

La présidente du Cnsc-Gk, Yerabé Carole (au milieu lors du point-presse à Cocody. (Franck YEO)
La présidente du Cnsc-Gk, Yerabé Carole (au milieu lors du point-presse à Cocody. (Franck YEO)



Poursuivant, la présidente du Cnsc-Gk a expliqué M. Kouia a sillonné plusieurs établissement de sa zone après les congés liés au Covid-19, pour s’enquérir des conditions de travail des enseignants et leur offrir des gels et des caches nez. Il a également offert à des enseignants des vivres et des non vivres alors que ceux-ci n’avaient pas de salaires du fait des congés liés à la pandémie à coronavirus.

Pour atteindre leur objectif, ces enseignants ont décidé de payer la caution qui s’élève à 100 mille Fcfa et surtout d’offrir à leur candidat, la somme de 400 mille Fcfa en guise de contribution à la campagne.



Le 29/11/20 à 00:26
modifié 29/11/20 à 00:26

LES + POPULAIRES

Conférence sur l’hygiène intime : Une experte s’adresse aux femmes Tunisie: La dépouille d’une Ivoirienne rapatriée grâce à une prise en charge de Tunisiens en Côte d’Ivoire Période de fêtes/Campagne de Sensibilisation : L’OSER à fond contre l’alcool au volant