Élection à la Caf: Pourquoi Idriss Diallo adoube la candidature de Jacques Anouma

Le candidat Jacques Anouma (à droite) peut compter sur le soutien de la Team pour la bataille de la Caf. (Dr)
Le candidat Jacques Anouma (à droite) peut compter sur le soutien de la Team pour la bataille de la Caf. (Dr)
Le candidat Jacques Anouma (à droite) peut compter sur le soutien de la Team pour la bataille de la Caf. (Dr)

Élection à la Caf: Pourquoi Idriss Diallo adoube la candidature de Jacques Anouma

Le 21/11/20 à 22:19
modifié 21/11/20 à 22:19
Après avoir fait acte de candidature, le candidat de la Côte d’Ivoire attend de passer le filtre de la gouvernance de la Confédération et du comité d’éthique de la Fifa, le 12 janvier prochain.
Ancien vice-président de la Fédération ivoirienne de football (Fif), vice-président senior et membre fondateur de l’Académie de football Amadou Diallo (Afad), Idriss Yacine Diallo, candidat déclaré à la présidence de la Fif adoube la candidature de Jacques Anouma à la présidence de la Confédération africaine de football (Caf), le 12 mars prochain, au Maroc. Il l’a crié haut et fort lors du passage du candidat à son Qg, il y a quelques jours, à Cocody. « Sur mes relations avec Jacques, j’entends plein de choses. Certains disent que c’est mon mentor, d’autres, mon ami ou encore mon parrain ; vous savez, la vie est un témoignage. Quand je rencontrais Jacques Anouma, j’avais 24 ans, en 1984. C’était à l’Asec Mimosas. Il était le trésorier de la section football et moi, je venais de l’Abidjan université club (Auc). Cela fait 36 ans que nous nous fréquentons », a révélé Idriss Diallo face à la presse. Du coup, il pouvait se targuer d’être l’un des personnages les plus outillés pour parler de l’ancien patron du football ivoirien et de l’Afrique de l’Ouest. « En tout cas, je suis très à l’aise pour parler de l’homme », a indiqué Idriss Diallo, qui ne s’est cependant pas attardé sur tout ce qu’il sait du candidat ivoirien à la Caf.

« Retenez surtout que c’est un homme déterminé. Un homme qui a toujours pour objectif de servir le football ivoirien. D’abord à l’Asec Mimosas, à la Jca, à la Fédération ivoirienne de football, ensuite au niveau sous-régional, à l’Union des Fédérations ouest-africaine de football (Ufoa). Puis au plan continental en étant membre du Comité exécutif de la Caf et mondial (membre du comité exécutif de la Fifa) », a-t-il fait savoir. Avant d’appeler tous les acteurs du football national à s’approprier cette candidature ivoirienne. « Jacques Anouma est un homme outillé. Il a les compétences, la capacité et les moyens. Je crois que c’est une opportunité pour notre pays d’avoir un cadre de ce niveau qui va nous représenter dans ces joutes électorales, à la Caf », a indiqué Idriss Diallo.

Pour lui, le geste magnanime du président Augustin Sidy Diallo envers Jacques Anouma ouvre la voie à une réconciliation, à une union sacrée de la candidature de ce dernier, mais surtout autour du ballon qui les réunit tous. « Le président Sidy Diallo a surpris plus d’un en acceptant le parrainage de la Fif à Jacques Anouma. Très peu d’Ivoiriens s’y attendaient. Si lui (Sidy Diallo), a pu le faire, c’est que la paix est possible entre nous. C’est surtout cela qui nous a poussés à faire acte de candidature à la Fif, pour rassembler tout le monde et placer la balle au centre, plutôt que de se livrer à des querelles extra-football », a expliqué Yacine Idriss Diallo, qui dit n’avoir pas de doute sur la victoire de M. Anouma au soir du vote au Maroc

Le 21/11/20 à 22:19
modifié 21/11/20 à 22:19

LES + POPULAIRES

Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales Enseignement supérieur et secondaire: L'Ajesci dénonce les frais de Coges et frais annexes dans les lycées et collèges Ambassade des États-Unis: 170 femmes dirigeantes reçoivent des parchemins de fin de formation