Energie électrique : Le Wapp forme 119 Africains dont 105 Ivoiriens à Abidjan

Les participants lors de la formation à Abidjan. (DR)
Les participants lors de la formation à Abidjan. (DR)
Les participants lors de la formation à Abidjan. (DR)

Energie électrique : Le Wapp forme 119 Africains dont 105 Ivoiriens à Abidjan

Le 30/10/20 à 20:58
modifié 30/10/20 à 20:58
Cent cinq agents de Côte d’Ivoire Energies (CI-Energies) et quatorze agents de la Direction nationale de l’électricité de la Guinée (DNE) ont suivi du 05 au 30 octobre 2020 une formation au Centre des métiers de l’électricité à Bingerville. Les participants sont des ingénieurs, des chefs de service, des chefs de département et des directeurs de structure.

Cette formation, à l’initiative du Système d’échanges d’énergie électrique ouest africain (Eeeoa) en anglais West African Power Pool (Wapp), a porté, entre autres, sur le Management des partenariats public-privé (Ppp), la Planification stratégique, la Gestion de projet appliquée aux infrastructures électriques, la Gestion des pertes techniques des ouvrages électriques (transport et distribution)...

L’objectif visé, selon le sous-directeur en charge des relations commerciales au Cme de Bingerville, Zannou Tchoko Jean de Dieu, « est d’intégrer l’électricité en vue d’assurer, à moyen et long termes, un approvisionnement en énergie électrique régulier, fiable et à un coût compétitif aux populations», a-t-il justifié.

Au nom des partenaires, Zannou Tchoko a rappelé que l’activité s’inscrit dans le cadre du projet d’interconnexion électrique Côte d’Ivoire-Liberia-Sierra Leone-Guinée (CLSG).

A ce sujet, il a fait remarquer que le Secrétariat général de l’Eeeoa a obtenu un financement de la Banque africaine de développement (Bad).

L’appui financier a servi à la mise en œuvre d’un programme de renforcement des capacités au profit des sociétés nationales d’électricité et des ministères en charge de l’Energie des pays bénéficiaires du projet.

Rappelons que le Système d’échanges d’énergie électrique ouest africain a été créé lors du 22e sommet de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Cedeao, tenu à Lomé le 10 décembre 1991.

Ledit système a pour mission de promouvoir et développer des infrastructures de production et de transport d’énergie électrique. Il œuvre aussi à assurer la coordination des échanges d’énergie électrique entre les États membres.

Quant au Centre des métiers de l’électricité de Bingerville (Cme), il contribue, depuis sa création en 1970, à la professionnalisation des acteurs du secteur de l’électricité en Afrique


Le 30/10/20 à 20:58
modifié 30/10/20 à 20:58

LES + POPULAIRES

Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales Enseignement supérieur et secondaire: L'Ajesci dénonce les frais de Coges et frais annexes dans les lycées et collèges Ambassade des États-Unis: 170 femmes dirigeantes reçoivent des parchemins de fin de formation