En tournée dans la région de la Nawa : Laure Donwahi s’imprègne de la cohésion au sein des différentes communautés

Dans toutes les localités où elle est passée, Mme Donwahi a fait de nombreux dons aux populations (DR)
Dans toutes les localités où elle est passée, Mme Donwahi a fait de nombreux dons aux populations (DR)
Dans toutes les localités où elle est passée, Mme Donwahi a fait de nombreux dons aux populations (DR)

En tournée dans la région de la Nawa : Laure Donwahi s’imprègne de la cohésion au sein des différentes communautés

Le 27/10/20 à 17:47
modifié 27/10/20 à 17:47
Mme Laure Donwahi, maire de la commune de Mayo, a parcouru, du 20 au 26 octobre 2020, plusieurs localités dans la région de la Nawa pour s’imprégner de l’effectivité de la cohésion sociale au sein des différentes communautés parmi lesquelles, les femmes et les jeunes.

Durant ces rencontres, elle a exhorté ces derniers à tout mettre en œuvre pour la préservation de la paix et de la cohésion sociale dans la région de la Nawa. Gage, selon elle, de la poursuite du développement de la Côte d’Ivoire. C’est d’ailleurs pourquoi, elle exhorté les populations à s’approprier toutes les vertus concourant à vivre harmonieusement les uns aux côtés des autres.

A Konédougou, précisément, le 20 octobre, Laure Donwahi a rencontré les femmes et les jeunes. Elle les a encouragées à prendre toute leur part dans la construction d’une Côte d’Ivoire toujours éprise de paix où la cohésion sociale doit constituer un trait de caractère.

Ce fut d’ailleurs l’occasion pour elle de rappeler que la paix est une seconde religion en Côte d’Ivoire. A l’école franco-arabe de Bakayo, dans la commune de Mayo, le même jour, elle a remis des kits scolaires.

Le 22 octobre, ce sont les femmes et les jeunes de la localité de Gnamangui qui ont reçu la visite de Mme Laure Donwahi. Cette localité très cosmopolite qui compte plusieurs peuples d’origine diverse qui vivent en harmonie en fait un creusé de l’hospitalité des peuples de l’ouest.

Au cours de cette rencontre, elle a donc pu se rendre compte de la cohésion au sein de cette communauté. Aussi les a-t-elle fortement encouragés à persévérer ce climat de paix en leur sein.

Le jour suivant, c’est la localité de Koméayo qui accueilli Mme Donwahi, la directrice régionale adjoint de campagne. Suivie des villages de Degaulekro et Konankro, le 25 octobre. Où elle a inauguré le moulin des femmes de l’association « les amazones de Moussayo ». Ces femmes ont tenu à la remercier cette aide afin de développer leur activité d’agro-industrie. En retour, elle les a encouragés à persévérer dans leurs actions.

Le 26 octobre, ce sont des femmes et des jeunes qui ont accueilli, Mme Donwahi lui apportant leur soutien pour toutes ces actions en leur faveur.

A noter qu’au cours de ces rencontres, elle a plusieurs dons en nature et en numéraires aux populations ;

Info : Sercom

Le 27/10/20 à 17:47
modifié 27/10/20 à 17:47

LES + POPULAIRES

Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales Enseignement supérieur et secondaire: L'Ajesci dénonce les frais de Coges et frais annexes dans les lycées et collèges Ambassade des États-Unis: 170 femmes dirigeantes reçoivent des parchemins de fin de formation