Cité administrative d’Abidjan : Le Premier ministre Hamed Bakayoko inaugure les tours A et B

Le Premier ministre Hamed Bakayoko coupant le ruban inaugurant ainsi les tours A et B. (Joséphine Kouadio)
Le Premier ministre Hamed Bakayoko coupant le ruban inaugurant ainsi les tours A et B. (Joséphine Kouadio)
Le Premier ministre Hamed Bakayoko coupant le ruban inaugurant ainsi les tours A et B. (Joséphine Kouadio)

Cité administrative d’Abidjan : Le Premier ministre Hamed Bakayoko inaugure les tours A et B

Le 15/10/20 à 16:33
modifié 15/10/20 à 16:33
Le Premier ministre Hamed Bakayoko a procédé ce jeudi 15 octobre 2020, à l’inauguration des tours A et B de la cité administrative, après leur réhabilitation.

Le chef du gouvernement, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a félicité l’ensemble des fonctionnaires et agents de l’Etat de ces tours pour leur patience. « Nous savions que vous travailliez dans des conditions difficiles. Il fallait souvent une heure de temps pour avoir accès aux bureaux du fait de la panne des ascenseurs », a déclaré Hamed Bakayoko, exprimant sa satisfaction d’avoir mis fin au calvaire des travailleurs et des usagers de ces tours.

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, a, pour sa part, félicité le Premier ministre pour son soutien. Avant de souligner que les travaux ont consisté en la démolition des équipements intérieurs et en la mise à nu complète des deux tours, à leur désamiantage et à la mise aux normes selon le règlement des Immeubles à grande hauteur (Igh).

« Afin d’éviter de retomber dans les difficultés de l’ancien mode de gestion des bâtiments administratifs, l’Etat de Côte d’Ivoire, à l’instar des pays avancés, a opté pour ''Facility management'' à travers un contrat de maintenance préventive, d’exploitation et de services signé avec le prestataire Ivoire facility management pour une durée de dix ans », a déclaré Bruno Koné.

Poursuivant, il a précisé que désormais, l’exploitation des tours A et B se fait avec des outils technologiques de pointe en l’occurrence la Gestion technique du bâtiment (Gtb) et la Gestion de la maintenance assistée par ordinateur (Gmad).

D’un coût total de 77,5 milliards de FCfa, les travaux de réhabilitation des tours A et B ont duré 25 mois. La réhabilitation de ces tours a permis, entre autres, de disposer de 19000 m2 de bureaux, de 4000 m2 de locaux techniques, de 6000 m2 de circulation et de loger huit cabinets ministériels et deux secrétaires d’Etat à la tour A. La réhabilitation a également permis de mettre à la disposition de la Bad, la tour B ; de disposer de dix (10) ascenseurs neufs moins énergivores, plus respectueux de l’environnement et à maintenance simplifiée. Elle a permis aussi de créer 550 emplois directs et 1200 emplois indirects pendant les travaux, d’améliorer le confort thermique et les rendements énergétiques des immeubles de près de 50%.


Le 15/10/20 à 16:33
modifié 15/10/20 à 16:33

LES + POPULAIRES

Promotion du genre : La cellule genre du ministère en charge de la solidarité installée Mérite féminin : La rédactrice en chef de Fraternité Matin félicitée par Ramata Ly-Bakayoko Violences basées sur le genre : 10 000 signatures attendues pour dire non !