Lutte contre les effets de la Covid-19: Adama Coulibaly fait le bilan des efforts fournis par le gouvernement

Adama Coulibaly, ministre de l’Économie et des Finances, était face aux sénateurs. (DR)
Adama Coulibaly, ministre de l’Économie et des Finances, était face aux sénateurs. (DR)
Adama Coulibaly, ministre de l’Économie et des Finances, était face aux sénateurs. (DR)

Lutte contre les effets de la Covid-19: Adama Coulibaly fait le bilan des efforts fournis par le gouvernement

Adama Coulibaly, ministre de l’Économie et des Finances, a dressé, le 24 août, face aux sénateurs, le bilan de l'exécution des différents fonds créés par le gouvernement ainsi que les différents efforts financiers fournis à l'effet d'atténuer l'impact de la Covid-19 sur les populations vulnérables, les acteurs du secteur informel, les Pme et les grandes entreprises.

En sa qualité d'émissaire du Président de la République, Adama Coulibaly avait à présenter aux sénateurs pour ratification 4 projets de loi à la salle de 400 places de la Fondation Félix Houphouët-Boigny, à Yamoussoukro.

Le premier projet de loi porte ratification de l'ordonnance n°2020-382 du 15 avril 2020 portant création, attribution et fonctionnement du Fonds spécial de solidarité et de soutien d'urgence humanitaire, dénommé Fonds spécial de solidarité Covid-19.

Le deuxième projet de loi porte ratification de l'ordonnance n°2020-383 du 15 avril 2020 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Fonds de soutien aux grandes entreprises, dénommé Fsge Covid-19.

Le troisième projet de loi porte ratification de l'ordonnance n°2020-384 du 15 avril 2020 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Fonds de soutien aux petites et moyennes, dénommé Fspme Covid-19 et, enfin, le quatrième projet de loi porte ratification de l'ordonnance n°2020-385 du 15 avril 2020 portant création, attributions, organisation et fonctionnement du Fonds d'appui au secteur informel.

Au total, selon Adama Coulibaly, ce sont près de 35 milliards de FCfa qui ont été décaissés par le gouvernement au titre des quatre fonds pour soulager les populations et maintenir les entreprises debout. Quant aux efforts financiers fournis depuis le début de cette pandémie, ils s'évaluent à 60 milliards de FCfa à ce jour, selon le ministre de l’Économie et des Finances.

Aux 15 membres de la Commission des affaires économiques et financières (Caef) sur les 16 qui forment cette commission présidée par le vice-président Moïse Koumoué Koffi, Adama Coulibaly a assuré que l'ensemble des quatre fonds créés par le gouvernement marche très bien, d'autant que la pandémie continue son offensive en Côte d'Ivoire et dans le monde.

Il a promis, pour la transparence, la bonne gouvernance et la traçabilité, qu'un audit régulier des divers fonds va se faire par l'inspection générale et par des cabinets privés qui seront sélectionnés.

Au total, ce sont 29 grandes entreprises qui ont bénéficié d'un accompagnement de 10 milliards de FCfa. 68 Pme ont également été appuyées à hauteur de 3 milliards de FCfa. Ce chiffre assez bas s'explique, selon lui, par l'incapacité de ces entreprises à fournir les documents demandés (attestation de régularité fiscale, déclaration des agents à la Cnps notamment).

Concernant le Fonds d'appui au secteur informel, ce sont 16 500 bénéficiaires qui sont enregistrés à ce jour, pour des subventions de 300 000 FCfa pour les restaurateurs et 200 000 pour les autres artisans et commerçants. Les femmes sont les plus favorisées car elles représentent 58% des bénéficiaires. 61% des bénéficiaires sont à l'intérieur du pays contre 39% pour le Grand Abidjan.

Relativement au Fonds d'appui aux petites et moyennes entreprises, les appuis peinent à atteindre leur vitesse de croisière à ce jour parce que 50% à 60% d'entre elles ne sont pas capables de produire les documents exigés.

Adama Coulibaly a également révélé aux sénateurs qu'à ce jour, le montant des divers dons s'élève à 3,6 milliards de FCfa.

En ce qui concerne le Fonds de solidarité Covid-19, 113 000 personnes ont bénéficié de transfert d'argent pour un montant cumulé de 17 milliards de FCfa.

Sur le plan humanitaire, 253 enfants de la rue ont été pris en compte.

Adama Coulibaly a, en outre, révélé que depuis le début de la pandémie, 20 000 travailleurs ont perdu leur emploi et 12000 d'entre eux ont été indemnisés.

Au terme de la session, les sénateurs ont adopté, à l'unanimité, les quatre projets de loi qui portent tous sur la création, l'organisation, les attributions et le fonctionnement des quatre fonds en lien avec l'atténuation des effets de la Covid-19 sur les populations.

N'DRI CÉLESTIN


LES + POPULAIRES

Tournée nationale de sensibilisation : Le ministère en charge de la solidarité apporte un soutien financier à la confédération des victimes des crises ivoiriennes Concours directs d’entrée à l’Ena en 2021(2è étape) : Voici le calendrier des compositions Education nationale : L’ambassadeur de Chine offre des bourses à 110 élèves issus de cinq établissements scolaires