Bécédi-Brignan : Jeunes et femmes célébrés le 29 août

Eric-Casimir Akaffou (en costume), chef de cabinet du ministre des Ressources animales et halieutiques, fils du canton Tchoyasso, parrain de la cérémonie d'investiture des bureaux des jeunes et des femmes de Bécédi-Brignan. (DR)
Eric-Casimir Akaffou (en costume), chef de cabinet du ministre des Ressources animales et halieutiques, fils du canton Tchoyasso, parrain de la cérémonie d'investiture des bureaux des jeunes et des femmes de Bécédi-Brignan. (DR)
Eric-Casimir Akaffou (en costume), chef de cabinet du ministre des Ressources animales et halieutiques, fils du canton Tchoyasso, parrain de la cérémonie d'investiture des bureaux des jeunes et des femmes de Bécédi-Brignan. (DR)

Bécédi-Brignan : Jeunes et femmes célébrés le 29 août

Le 23/08/20 à 15:00
modifié 23/08/20 à 15:00
Les populations de la sous-préfecture de Bécédi-Brignan, localité situé dans le canton Tchoyasso, région de La Mé, seront en fête ce 29 août 2020. Pour la première fois, les bureaux des jeunes et des femmes de cette cité seront officiellement investis au cours d’une cérémonie festive.

Pour la circonstance, les villages des trois sous-préfectures que compte ce canton, à savoir Bécédi-Brignan, Agou et Yakassé-Mé seront de la fête. Une tournée de sensibilisation et de mobilisation a été effectuée par le parrain de la cérémonie, Eric-Casimir Akaffou, fils du canton, chef de cabinet du ministre des Ressources animales et halieutiques, Moussa Dosso, dont la présidence de la cérémonie porte le nom.

Eric-Casimir Akaffou a, à cette occasion, expliqué aux populations les avantages de se regrouper en coopérative et d’être autonomes à travers des activités d’avenir. C’est pourquoi, soucieux des difficultés que traversent les jeunes et les femmes de la localité de Bécédi-Brignan, il a décidé de les accompagner en lançant un projet d’élevage. Dénommé « Projet clé en main », il permettra aux différentes coopératives de jeunes et de femmes de bénéficier de subventions afin de créer des fermes pour l’élevage de poulets, lapins, etc.

Pour cette rencontre festive, un grand bal et des jeux ludiques du pays akyé occuperont les populations de Bécédi-Brignan et leurs hôtes, le 28 août, veille du grand rassemblement. Quant au 29 août, l’on procédera à l’investiture des présidents des jeunes et des femmes, et le lancement du projet clé en main sur la place publique.

Heureux de cette action du parrain, Dominique Achou Séka, qui sera investi président des jeunes ce jour-là, a traduit sa reconnaissance à Eric-Casimir Akaffou qui, à travers cette cérémonie, offre l’opportunité à la jeunesse de Bécédi-Brignan de s’exprimer. « C’est la toute première fois qu’un fils de la région s’investit autant dans la jeunesse. En plus de nous honorer en rendant publique notre investiture à travers une fête populaire qui va réunir toutes les sous-préfectures du canton, Eric-Casimir Akaffou décide de nous rendre autonomes en mettant à notre disposition un outil important pour notre réalisation à savoir, le financement de nos projets d’élevage. Nous ne pouvons que saluer cette action et nous engager à faire honneur à notre frère et son ministre en capitalisant cet acquis pour donner la chance à tous les jeunes de se prendre en charge, comme c’est le cas dans d’autres régions de la Côte d’Ivoire », promet-il, sans oublier de dire sa gratitude au ministre Moussa Dosso.

Pour Agnès N’Cho Gbailly, présidente des femmes de la sous-préfecture, le moment est venu pour les femmes de sa localité et celles des villages environnants, de faire valoir leurs talents et savoir-faire. « Nous démontrerons à la face du monde que nous pouvons vivre ensemble comme un seul homme et que nous avons les capacités adéquates à rendre grand ce que nous touchons du doigt », lance la présidente.


Le 23/08/20 à 15:00
modifié 23/08/20 à 15:00

LES + POPULAIRES

Religion/Sanctuaire Notre Dame de la Garde de Bonoua : La sacristie vandalisée Après les événements de Dabou : La compassion du Sénateur Gabriel Yacé aux familles éplorées Religion : Les musulmans célèbrent, mercredi, le Maoulid