Fuite de gaz à Jacqueville: Pas de déversement de liquides en mer comme à terre

Petroci CI-11 compte reprendre la production de gaz au niveau de la station d’ici la fin du mois. (Dr)
Petroci CI-11 compte reprendre la production de gaz au niveau de la station d’ici la fin du mois. (Dr)
Petroci CI-11 compte reprendre la production de gaz au niveau de la station d’ici la fin du mois. (Dr)

Fuite de gaz à Jacqueville: Pas de déversement de liquides en mer comme à terre

Le 19/07/20 à 22:44
modifié 19/07/20 à 22:44
La fuite de gaz sur le gazoduc 14 de la station de Kraffy (département de Jacqueville) du groupe Petroci CI-11, survenue le 13 juin, continue de défrayer la chronique. Et ce, malgré les mesures d’urgence qui ont été prises par l’entreprise pétrolière afin d’endiguer l’impact environnemental de cet incident. Le 18 juillet, les populations du village de Kraffy ont manifesté pour exprimer leur mécontentement et leur inquiétude dus aux émanations de gaz qu’elles disent subir suite au problème survenu sur le gazoduc de Petroci CI-11.

La direction générale de l’entreprise a produit à propos un communiqué en vue de rassurer les uns et les autres. « Notre équipe technique est à pied d'œuvre pour procéder à la dépressurisation de la ligne par un arrêt progressif de la production de gaz et débuter les travaux de colmatage dès ce lundi 20 juillet 2020. Selon le planning de travail, en espérant une météo favorable, Petroci CI-11 compte probablement reprendre la production le mardi 28 juillet 2020 après la réparation définitive de la fissure », note-t-on dans le communiqué.

Dans ce document, Petroci CI-11 déplore « la situation difficile » à laquelle la population de Kraffy est confrontée et présente les excuses de l’entreprise. « Nos représentants envoyés à Kraffy ont présenté les excuses de l’entreprise et en ont profité pour expliquer le problème survenu sur le gazoduc et les dispositions qui ont été prises pour le régler dans les meilleurs délais. La chefferie a accepté les excuses et demande que les réparations soient effectuées au plus tôt pour remédier aux désagréments subis par la population », indique le communiqué. Donnant quelques détails sur l’évolution des actions pour remédier définitivement au problème. « Un des colliers type (Plidco - Sleeve + clamp) commandés auprès de nos centrales d’achats aux États-Unis, est arrivé en Côte d’Ivoire le jeudi 16 juillet 2020, et livré dans notre atelier de Vridi le vendredi 17 juillet 2020. Il est à noter que durant la période d’attente des équipements, nous avons réduit la production de gaz, la pression dans la ligne et envoyé du personnel, chaque semaine, afin de surveiller l’évolution de la fuite. Nous n’avons pas observé de déversement de liquides en mer comme à terre », précise la direction générale de Petroci CI-11. Qui, rappelons-le, est la filiale de Petroci Holding qui opère dans les champs pétroliers Lion et Panthère du bloc offshore CI-11.

Le 19/07/20 à 22:44
modifié 19/07/20 à 22:44

LES + POPULAIRES

Droits de l'homme : Des sous-officiers de la gendarmerie et de la police instruits sur la question Construction d'universités et campus: Plus de 163 milliards de FCfa pour Adiaké, Abidjan et Bouaké Club service: La Jeune chambre internationale d’Abidjan renouvelle ses instances