Peinture : Yapo Ayéa René rêve de valeurs sociales

‘’La paix en Côte d’Ivoire’’ et ‘’L’unité nationale’’ : deux toiles du peintre Ayéa Yapo René. (DR)
‘’La paix en Côte d’Ivoire’’ et ‘’L’unité nationale’’ : deux toiles du peintre Ayéa Yapo René. (DR)
‘’La paix en Côte d’Ivoire’’ et ‘’L’unité nationale’’ : deux toiles du peintre Ayéa Yapo René. (DR)

Peinture : Yapo Ayéa René rêve de valeurs sociales

Le 10/07/20 à 18:16
modifié 10/07/20 à 18:16
L’artiste peintre Ayéa Yapo René est considéré par beaucoup dans son fief de la région de La Mé comme ‘’Le prophète de la peinture’’. Un pseudonyme qu’il dit d’ailleurs « bien assumer par la qualité et la pureté de son art ».

Pour sa dernière collection, ce natif d'Adzopé, a décidé de mettre en exergue certaines valeurs que pourraient s'approprier nos leaders politiques en cette période sensible qui annonce les élections présidentielles.

La paix, l’unité et la cohésion sociale sont entre autres des valeurs sociales qu'il passe au crible de son pinceau et qu'il décline sur ses toiles dans un style naïf.

Pour lui, l’art en tant que mode d’expression doit jouer le rôle de médiateur et de moteur de la communication auprès de nos leaders politiques. « Trop de gens se révoltent contre une situation qu’ils jugent injuste ou insupportable. Mais, se demande-t-ils parfois si ce sentiment d’indignation est justifié ? Ou est-ce qu’il est utile ou nuisible ? Même si la révolte est une forme de souffrance, je crois que peu comprennent réellement son rôle », souligne le ‘’Prophète de la peinture qui prétend tirer son inspiration de révélations prophétiques.

En outre, il explique que le rôle de l’artiste peintre est de proposer à la société sa perception de l’univers. C’est-à-dire, de poser des questions et d’amener l’observateur à réfléchir. C’est pourquoi il considère son temple, basé à Adzopé, comme un lieu où les individus sont amenés à partager une expérience sensible et pas juste une représentation du beau.

La diversité des thèmes, notamment la paix, l’amour, l’unité, l’immigration clandestine, le changement climatique, la politique africaine et bien d’autres, qu’il traduit dans ses œuvres, est bien selon lui, le signe de sa volonté de questionnement permanent sur la société.

Après plus de 20 ans de carrière dans l'art naïf, le peintre Ayéa Yapo René ambitionne aujourd’hui de faire de la région de La Mé, une plaque tournante de l'art pictural. En attendant, il rêve de valeurs sociales. « Qui mieux que les hommes politiques pour inculquer les bonnes valeurs morales aux populations ? C’est pourquoi mon message pictural à travers mes différentes toiles, leur est destiné, en vue de les amener à s’approprier et à cultiver eux-mêmes ces valeurs. Et surtout en ces temps qui annoncent les élections présidentielles avec son corolaire de crispation et de passion, il est bon que les politiciens adoptent les valeurs de l’amour, de la paix, de l’unité et de la cohésion sociale », invite en guise de conclusion Ayéa Yapo René, ‘’le Prophète de la peinture.

Serges N'guessant


Le 10/07/20 à 18:16
modifié 10/07/20 à 18:16

LES + POPULAIRES

Baptême de promotion : Plus de 1000 fonctionnaires de police prennent fonction Société civile: La plateforme GSE veut contribuer à l’élaboration des différents politiques pour une société plus juste Emploi jeunes: Mamadou Touré visite des structures d’accueil de jeunes bénéficiaires du projet Pejedec