Man : Konaté Sidiki invite Mabri Toikeusse à soutenir la candidature de Gon Coulibaly

Konaté Sidiki accompagné du maire de Logoualé, Mme Jeannette Badouel. (Dr)
Konaté Sidiki accompagné du maire de Logoualé, Mme Jeannette Badouel. (Dr)
Konaté Sidiki accompagné du maire de Logoualé, Mme Jeannette Badouel. (Dr)

Man : Konaté Sidiki invite Mabri Toikeusse à soutenir la candidature de Gon Coulibaly

Le 16/06/20 à 12:21
modifié 16/06/20 à 12:21
Le ministre Konaté Sidiki, coordonnateur régional du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) dans la région du Tonkpi poursuit sa tournée de sensibilisation et de mobilisation sur la révision de la liste électorale pour la victoire du parti au pouvoir au soir du 31 octobre 2020.

Après Biankouma et Danané, il était à Logoualé le dimanche 14 juin et à Man le lundi 15 juin 2020. Au cours des rencontres qu'il a eu avec la chefferie traditionnelle et les militants du Rhdp, il a nouveau lancé un appel à son frère, l’ancien ministre Mabri Toikeusse pour qu’il renonce à son ambition de vouloir briguer la magistrature suprême à la prochaine élection présidentielle d’octobre 2020.

« Je demande à mon frère Mabri de revenir à la maison. Sa place est au sein du Rhdp où il est membre fondateur et vice-président. Viens prendre ta place au Rhdp. Nous étions tous deux coordonnateurs régionaux du parti. Nous avions été investis devant tous nos parents (...). Laisse ton affaire de distribuer de la cola dans les villages et viens soutenir ton frère Amadou Gon Coulibaly. Allons vers ce qui est grand et bon pour nous faire avancer », a lancé le ministre Konaté Sidiki. Avant d'ajouter que Mabri Toikeusse sait qu’il ne peut pas gagner cette élection car il est resté seul dans son ambition.

« L'assise d’un parti, c’est le nombre de ses élus. Le Rhdp est la première force dans la région. Nous avions gagné les élections régionales ensemble dans le cadre du Rhdp. Nous ne pouvons suivre notre frère Mabri dans ses ambitions personnelles », a martelé Konaté Sidiki.

Poursuivant, il a indiqué que tous ceux qui poussent le ministre Mabri à être candidat veulent assouvir leur propre rêve quasi impossible. « En réalité, ceux qui veulent que Mabri abandonne le Rhdp pour être candidat ne l’aiment pas. Ce sont les mêmes qui l’ont poussé en 2016 à aller seul aux élections législatives et la suite on la connaît. Cela doit pouvoir servir de leçon et nous amener à rester soudés et solidaires dans cette région autour du Président Alassane Ouattara et du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly afin de continuer à tirer le développement vers le Tonkpi », a-t-il souligné.

Comme dans les localités visitées auparavant, Konaté Sidiki a insisté sur le fait que l’actuel candidat du parti au pouvoir est de façon incontestable celui qui peut assurer la continuité des actions de développement engagées par le Président Alassane Ouattara car, dit-il, c’est celui que le Président a formé pendant plus de 40 ans et qui maîtrise au mieux les dossiers du pays. C’est celui en qui le Chef de l’Etat a plus confiance, à qui il peut mettre à disposition ses relations et ne pas rompre la dynamique du progrès de notre pays.

Pour une victoire écrasante du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, Konaté Sidiki a exhorté les populations et surtout les nouveaux majeurs à s'inscrire massivement sur la liste électorale. Pour réussir l'opération de recensement des militants du Rhdp, il a invité les coordonnateurs, les délégués départementaux et leurs associés à se mettre au travail, à œuvrer pour la paix, la réconciliation de tous et surtout la cohésion.

...................................................................................................

Les chefs traditionnels apportent leur soutien à la candidature d'Amadou Gon Coulibaly

Les chefs traditionnels des quatre cantons de Logoualé ont apporté leur soutien au candidat des Houphouëtistes, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Ils l'ont fait savoir au coordonnateur régional du Tonkpi, le ministre de l'Artisanat, Konaté Sidiki, lors de la grande rencontre tenue à la mairie de la localité.

Le chef de canton Seu Jean de Logoualé (au centre), porte-parole des chefs de Logoualé lors de la tournée du ministre Sidiki Konaté. (Dr)
Le chef de canton Seu Jean de Logoualé (au centre), porte-parole des chefs de Logoualé lors de la tournée du ministre Sidiki Konaté. (Dr)



Le porte-parole de la chefferie traditionnelle, le chef de canton Seu Jean, a expliqué que Logoualé et la région du Tonkpi sont en chantier depuis quelques mois car plusieurs villages sont en cours d’électrification, des réalisations parmi tant d’autres qui sont à l’actif du Président de la République, Alassane Ouattara, et de son Premier ministre Gon Coulibaly, et qui inclinent à porter leur choix sur le candidat désigné pour l’élection présidentielle.

« Nous les chefs traditionnels Dan de Logoualé, soutenons fermement le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, candidat à l’élection présidentielle 2020. Nous réitérons notre ferme engagement à la sauvegarde de la paix et de la cohésion sociale. Même si le chef ne fait pas la politique, le chef sait au moins ce qui est bien pour son peuple », a déclaré Seu Jean, chef de canton de Logoualé sous des ovations nourries.

Pour terminer, il a souhaité l'érection de Logoualé en chef-lieu de préfecture et la construction de la maison des chefs.



Le 16/06/20 à 12:21
modifié 16/06/20 à 12:21

LES + POPULAIRES

Baptême de promotion : Plus de 1000 fonctionnaires de police prennent fonction Société civile: La plateforme GSE veut contribuer à l’élaboration des différents politiques pour une société plus juste Emploi jeunes: Mamadou Touré visite des structures d’accueil de jeunes bénéficiaires du projet Pejedec