Financement du développement au-delà du Covid-19: Le Président Ouattara préconise plus d’emplois pour les jeunes et les femmes

Le Président Alassane Ouattara. (DR)
Le Président Alassane Ouattara. (DR)
Le Président Alassane Ouattara. (DR)

Financement du développement au-delà du Covid-19: Le Président Ouattara préconise plus d’emplois pour les jeunes et les femmes

Le 28/05/20 à 18:46
modifié 28/05/20 à 18:46
Permettre aux jeunes et aux femmes de bénéficier davantage d’emplois, telle est l’une des propositions faites par le Président Alassane Ouattara, dans son intervention à la faveur d’une conférence de haut niveau, par visioconférence, organisée par l’Onu.

Cette rencontre qui a eu lieu hier a porté sur le financement du développement à l'ère de la Covid-19 et au-delà. «Je voudrais insister tout particulièrement sur les politiques qui doivent permettre la création d’emplois. Notamment pour les jeunes et les femmes», a soutenu le Président Alassane Ouattara.

«Toute chose ayant une contrepartie, cette crise est une opportunité; elle constitue un défi important pour l’humanité, pour donner la place qu’il faut aux jeunes et aux femmes dans notre société», a-t-il précisé.

Autre point sur lequel, pour le Chef de l’État ivoirien, il faudra mettre un accent tout aussi particulier, c’est le système sanitaire. Son constat, c’est que l’actuelle crise sanitaire mondiale, tout comme l’Ebola, a montré que les politiques sanitaires demeurent, sans aucun doute, un talon d’Achille de l’ensemble des pays sous-développés, particulièrement du continent africain. «Nous devons investir davantage dans les systèmes de santé», a préconisé le Président Alassane Ouattara.

Autres recettes qu’il préconise, il s'agit du renforcement de la solidarité internationale. A l’endroit notamment des pays moins nantis. «La solidarité devrait être renforcée. C’est ce que nous faisons, c’est ce que nous avons fait au cours de la crise sanitaire liée à la maladie à Ebola», a-t-il suggéré, en insistant sur le fait que la Côte d’Ivoire n’a enregistré aucun cas d’Ebola. Le Chef de l’État ivoirien a réaffirmé, en outre, sa foi en une économie verte et durable. «Nous réaffirmons notre engagement dans une économie verte et un financement durable», a-t-il déclaré à juste titre.

Par ailleurs, au début de son intervention, le Président Ouattara a exposé le plan de riposte de son pays contre la Covid-19: «La Côte d’Ivoire a adopté très rapidement un plan de 3 milliards de dollars (1500 milliards de F Cfa), environ 5% d Pib, pour la réponse sanitaire. Ce qui a permis de mettre à disposition plus de 1000 lits et la construction de 13 centres de dépistage, la réhabilitation de nombreux hôpitaux et centres de santé...». Avec à l’appui, le soutien humanitaire à la population, a indiqué le Chef de l’État.

Il faut noter que cette rencontre par visioconférence a vu la participation de plusieurs présidents de différents pays du monde entier. Ainsi que de hautes personnalités, dont l’Ivoirien Tidjane Thiam, membre de la Task force de l'Union africaine contre le Covid-19.


Le 28/05/20 à 18:46
modifié 28/05/20 à 18:46

LES + POPULAIRES

Enseignement technique et formation professionnelle: Les fondateurs d’établissements privés exposent leurs préoccupations à Brice Kouassi Visa non-immigrant : Les Etats-Unis facilitent la procédure Côte d’Ivoire : 200 nouveaux établissements sanitaires de 1er contact bientôt en construction et réhabiliter 447