Covid-19 : 189 Ivoiriens sont rentrés du Koweït et du Liban jeudi

Cette séance de travail a permis au nouveau ministre Albert Flindé, de se faire une idée plus exacte de la situation des Ivoiriens hors du pays. (DR)
Cette séance de travail a permis au nouveau ministre Albert Flindé, de se faire une idée plus exacte de la situation des Ivoiriens hors du pays. (DR)
Cette séance de travail a permis au nouveau ministre Albert Flindé, de se faire une idée plus exacte de la situation des Ivoiriens hors du pays. (DR)

Covid-19 : 189 Ivoiriens sont rentrés du Koweït et du Liban jeudi

Le 28/05/20 à 18:05
modifié 28/05/20 à 18:05
L’opération de rapatriement des Ivoiriens en difficulté à l’extérieur du pays, initiée depuis début mai, par le ministère de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur se poursuit. Une autre vague est arrivée le jeudi 21 mai. Elle est composée de 189 personnes, soit 145 venant du Koweït et 34 autres du Liban. Ils complètent ainsi à 858, le nombre total d’Ivoiriens rapatriés pour le moment, depuis le début de l’opération.

Ces chiffres ont été communiqués vendredi 22 Mai, par le ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, Albert Flindé. C’était au cours d’une séance de travail à la direction générale des Ivoiriens de l’Extérieur. Le ministre avait à ses côtés, les membres de son cabinet et ceux de ladite direction, au nombre desquels, le directeur général des Ivoiriens de l’extérieur, Issiaka Konaté.

Au cours des échanges, le ministre Albert Flindé a annoncé la mise en place d'un centre d'écoute pour les Ivoiriens de l'extérieur. « Les ivoiriens de l’extérieur peuvent compter sur notre détermination à les aider. Je demande à la direction générale des Ivoiriens de l’extérieur, de mettre en place, de façon urgente, une cellule d’écoute, dédiée à nos compatriotes résidant hors du pays. Ce centre nous permettra de nous enquérir régulièrement de leurs nouvelles, et de les porter devant le gouvernement en cas de nécessité », a-t-il indiqué.

Il a aussi félicité le directeur général des Ivoiriens de l’extérieur pour le travail abattu en faveur des Ivoiriens de l’extérieur.

Pour sa part, le directeur général des ivoiriens de l'extérieur a souligné qu'en dehors de cette vague venue du Koweït et du Liban, les ivoiriens expatriés jusque-là, vivaient dans des pays africains. A savoir, au Sénégal, au Bénin, au Mali, en Mauritanie, en Tunisie, au Ghana, au Togo, au Maroc, au Rwanda, en RDC, au Cameroun, en république du Congo, en Guinée équatoriale, au Gabon, en Centrafrique.


Le 28/05/20 à 18:05
modifié 28/05/20 à 18:05

LES + POPULAIRES

Développement personnel : Konan-Yahaut Cyriaque évoque les bienfaits du développement de la mémoire Bingerville/Conflit foncier : Une dizaine de blessés dont deux cas graves à M'bato-Bouaké Concours direct d’entrée à l’Ena en 2021/Cycle moyen supérieur : Les résultats de la phase de présélection disponibles