Bourse : Dopés par la hausse des cours du pétrole, les marchés financiers rebondissent

Edoh Kossi Amenounve, Directeur général de la Brvm. (DR)
Edoh Kossi Amenounve, Directeur général de la Brvm. (DR)
Edoh Kossi Amenounve, Directeur général de la Brvm. (DR)

Bourse : Dopés par la hausse des cours du pétrole, les marchés financiers rebondissent

Le 28/05/20 à 13:47
modifié 28/05/20 à 13:47
La bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) a fait de la situation de la semaine du 18 au 22 mai 2020, marquée par la pandémie à coronavirus. Ci-dessous le point de la Brvm.

1. AU PLAN INTERNATIONAL

Les Etats du monde entier continuent de lutter contre les impacts sociaux-économiques induits par le nouveau Coronavirus.

Aux Etats-Unis, les données relatives aux effets sur l’emploi font toujours état d’une situation compliquée. En effet, 2,4 millions de chômeurs supplémentaires ont été enregistrés au cours de la semaine précédente, portant ainsi le total à 38,6 millions de personnes, depuis la mi-mars. Dans ce contexte, le Secrétaire d’Etat au Trésor américain, Steven Mnuchin, évoque la possibilité d’un nouveau plan de soutien à l’économie, faisant écho à l’appel du Président de la Federal Reserve (FED) la semaine dernière.

En Europe, l’on notera la déclaration conjointe du couple franco-allemand, appelant à un plan de relance européen. En effet, Emmanuel Macron et Angela Merkel, ont proposé de mobiliser 500 milliards d’euros via un emprunt communautaire, « au nom de l’Union Européenne ».

Cette déclaration, qui intervient alors que le marché européen de l’automobile a enregistré une nouvelle chute de 76 % en avril, constitue un évènement dans la mesure où l’Allemagne s’était, jusque-là, toujours opposée à une mutualisation de la dette européenne, et reflète une nouvelle fois l’ampleur de l’impact attendu de la pandémie sur l’économie du vieux continent.

Probablement rassurés par le rebond des cours du pétrole, repassés au-dessus de la barre des 30 dollars le baril, les marchés financiers notamment américains, font toujours preuve d’une forte résilience, malgré le récent appel à la prudence émis par la FED.

En effet, le Président de la Banque Centrale Américaine, a rappelé que les actifs boursiers restaient vulnérables à un nouveau recule dans le cas où la pandémie s’aggraverait. Ainsi, à l’exception de la bourse de Shanghai, l’ensemble des indices suivis ont évolué à la hausse au cours de la semaine.

2. AU PLAN REGIONAL

L’activité économique a repris progressivement dans l’ensemble des Etats de l’UEMOA. Néanmoins, l’on s’attend toujours à un impact économique important, et les Etats-membres poursuivent leurs levées de fonds afin d’y faire face.

L’on notera ainsi que le Bénin s’est vu accorder un prêt de 75 milliards de FCFA par le Fonds Monétaire International (FMI), afin de lutter contre l’urgence économique induite par la pandémie. Par ailleurs, le Niger mettra en place des lignes de crédit d’un montant de 150 milliards de FCFA, afin de soutenir les entreprises du pays.

Le marché financier régional a été impacté par les détachements de dividendes des titres BOA Niger et surtout SONATEL. Ainsi les indices BRVM 10 et BRVM Composite, ont baissé de -5 % et - 3,3 % par rapport à la semaine précédente.

Les titres TOTAL CI et PALM CI ont enregistré des baisses respectivement de 4 % et de 4,17 %, en lien avec la faiblesse des cours de pétrole et d’huile de palme depuis le début de l’année.

Les titres SONATEL et BOA NIGER suivent avec des reculs de 9,51 % et 10,53 %, principalement dus aux versements de leur dividende au cours de la semaine. Rappelons que ces valeurs offraient des rendements nets de près de 8 % pour SONATEL et de 11 % pour BOA Niger.

Enfin, le titre SITAB s’adjuge la plus forte baisse de la semaine avec une chute de 15 % de son cours. Cette performance négative semble principalement due à une prise de bénéfices opérée par les investisseurs après la hausse de 14 % réalisée sur le mois d’avril, portée par de bons résultats financiers.

(Source : Sercom)


Le 28/05/20 à 13:47
modifié 28/05/20 à 13:47

LES + POPULAIRES

Journée Africaine de lutte contre la corruption : Transparence et responsabilité dans la gestion des financements COVID-19 en Afrique Obsèques du 1er ministre Amadou Gon Coulibaly : Le programme détaillé Education nationale/Affectation en 6è (2020-2021) : L’opération démarre le 24 juillet