Présidentielle 2020 : Le chronogramme du scrutin connu

 Le président de la Cei, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert et ses collaborateurs ont dévoilé le chronogramme du scrutin présidentiel. (DR)
Le président de la Cei, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert et ses collaborateurs ont dévoilé le chronogramme du scrutin présidentiel. (DR)
Le président de la Cei, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert et ses collaborateurs ont dévoilé le chronogramme du scrutin présidentiel. (DR)

Présidentielle 2020 : Le chronogramme du scrutin connu

Le 22/05/20 à 18:34
modifié 22/05/20 à 18:34
L’on a désormais une idée du calendrier des échéances électorales d’octobre prochain. Ce vendredi 22 mai, le président de la Commission électorale indépendante (Cei), Ibrahime Coulibaly-Kuibiert a dévoilé le chronogramme de ce scrutin.

En effet, le premier responsable de la Commission chargée d'organiser les élections en Côte d'Ivoire, à la faveur d’une rencontre avec les médias dans les locaux du Programme des nations unies pour le développement (Pnud) au Plateau, a informé que la Révision de la liste électorale (Rle) se tiendra du 10 au 24 juin.

Il a précisé que ce délai est largement suffisant pour conduire ce processus en ce sens que la Rle n’est pas une reprise de l’enrôlement. « Nous avons déjà 6 millions 600 mille personnes inscrites sur cette liste. Les gens viennent apporter simplement des modifications, s’ils le souhaitent, des informations par exemple sur lieux de résidences ou leurs situations matrimoniales », a-t-il fait savoir. Puis de préciser que dans un souci d’engorgement des centres d’enrôlement, l’on peut désormais s’inscrire ou faire les vérifications ou modifications désormais en ligne.

En outre, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert a indiqué qu'après la Rle, il y aura la période d’affichage de la liste provisoire prévu au 30 juillet. Il y aura quelques jours plus tard la période du contentieux. « Du 3 au 5 août, c’est l’ouverture du contentieux électoral. Et du 5 au 13 août, débute le traitement du contentieux électoral », a-t-il ajouté. Le 23 septembre, toujours selon le président de la Cei, marquera enfin la date de la publication définitive de la liste électorale.

Lors de cet échange avec les médias dans l’optique de les instruire sur les opérations en cours afin que ceux-ci en retour puissent donner les bonnes informations aux populations, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert a précisé que la Cni n’est pas l’unique pièce exigée pour vérifier sa présence sur la liste électorale. Il a, dans cette perspective, informé que les pétitionnaires peuvent le faire avec leurs attestations d’identité et leurs certificats de nationalité.

Concernant la rencontre proprement dite, le président de la Cei a déclaré que les hommes de presse sont importants dans le processus électoral en ce sens que ce sont eux qui sont chargés d’informer les populations.

Mieux, à l’en croire, ces derniers ont une fonction d’instruction. « C’est pour cette raison, nous avons rencontré la presse pour parler du mode opératoire de la Rle, tout en prenant soin de les rassurer que cette plateforme sera l’occasion pour nous, à toutes les étapes du processus électoral de le consulter », a-t-il justifié.


Le 22/05/20 à 18:34
modifié 22/05/20 à 18:34

LES + POPULAIRES

COVID-19/Santé sexuelle et reproductive des jeunes : Maintenir la vigilance ! Autonomisation de la femme/Phase 2 du projet Swedd : Mariatou Koné obtient le financement de la banque mondiale Solidarité Covid-19 : La banque mondiale se félicite de la gestion du ministère de la solidarité