Crise sanitaire; L’épouse de Guy-André Kieffer emportée par le coronavirus

Osange Silou-Kieffer s’en est allée à l’âge de 73 ans. (DR)
Osange Silou-Kieffer s’en est allée à l’âge de 73 ans. (DR)
Osange Silou-Kieffer s’en est allée à l’âge de 73 ans. (DR)

Crise sanitaire; L’épouse de Guy-André Kieffer emportée par le coronavirus

Le 01/04/20 à 19:38
modifié 01/04/20 à 19:38
Osange Silou-Kieffer, l’épouse de Guy-André Kieffer, s’est éteinte dans la nuit du 31 mars au 1er avril à Paris, rapportent des sources proches de sa famille. Malade depuis plusieurs mois, elle a tiré sa révérence à 73 ans, des suites de la maladie à coronavirus, précise-t-on.

Jusque-là, pas assez connue en France et en Côte d’Ivoire, Osange Silou-Kieffer s’est fait connaître véritablement après la disparition de son mari, le journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer. On se souvient que le 16 avril 2004, des sources concordantes avaient affirmé qu’il avait disparu mystérieusement sur le parking d’un super marché de la place.

Cette disparition est intervenue à un moment où il menait des enquêtes sur la filière café-cacao, en Côte d’Ivoire, secouée par des malversations à l’époque.

Pour Osange Kieffer, « il s’agit d’un enlèvement politique, il n’a pas disparu. On sait qu’il a été enlevé, on a retrouvé son ordinateur portable chez quelqu’un. Il n’a pas été se planquer, se mettre au vert au Mali ou au Ghana comme des gens nous le faisaient croire au début. Il n’a été répertorié sur aucun vol aérien, et vu son caractère, il ne pourrait pas rester sans communiquer», avait-elle indiqué cinq jours après sa disparition.

Alors que l’enquête au niveau de la justice, notamment française et ivoirienne, ne donnait pas de résultat escompté, Osange-Kieffer se plaignait publiquement du manque de mobilisation des autorités aussi bien françaises qu’ivoiriennes.

Par ailleurs, sociologue, historienne de l’Art et journaliste, l’épouse de Guy-André Kieffer est d’origine guadeloupéenne. Elle était spécialiste en cinémas et en peintures, notamment. Elle a été membre du jury au Fespaco (le Festival panafricain de cinéma de Ouagadougou) en 2015. On affirme même que, jamais, elle n’avait raté une édition.

«Journaliste, Osange Silou-Keffer s’impose rapidement comme la référence en matière de cinémas créole et africain. Elle connaît tous les réalisateurs et comédiens. Elle effectue un travail de défrichage qui permet à cet art d’être plus visible dans les pays d’outre-mer », écrit francetvinfo, en guise d’hommage


Le 01/04/20 à 19:38
modifié 01/04/20 à 19:38

LES + POPULAIRES

Abobo-Biabou/Covid-19 : Un Centre d’éducation communautaire reçoit des dons d’Inner Wheel club des II Plateaux Noix de cajou/Le ministre Gaoussou Touré aux producteurs : « Le prix de 400 F CFA/Kg va être appliqué » Côte d'Ivoire/Covid-19 : Point de la situation au samedi 6 juin 2020