En Côte d’Ivoire, la campagne présidentielle s’accélère et se tend

5e6ae67e5abbd836209252
5e6ae67e5abbd836209252
5e6ae67e5abbd836209252

En Côte d’Ivoire, la campagne présidentielle s’accélère et se tend

Depuis l’annonce du président Ouattara de ne pas se représenter à l’élection d’octobre, le parti au pouvoir active sa campagne et l’opposition fait front commun.

En Côte d’Ivoire, le calendrier politique s’accélère et continue de surprendre. Après l’annonce du président Ouattara de ne pas briguer un troisième mandat, le 5 mars, lors de son discours à la nation, le RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) vient déjà de désigner, sans vote, son candidat pour porter les couleurs du parti présidentiel lors de l’élection du 31 octobre.

Son nom, lui, n’est pas une surprise : Amadou Gon Coulibaly, premier ministre depuis 2017, fidèle de la première heure du président en place, a été adoubé par les principaux cadres du RHDP lors d’un conseil politique du parti qui s’est tenu jeudi 12 mars jusqu’à très tard dans la soirée. « Pour moi, après ADO [Alassane Dramane Ouattara], c’est Amadou Gon Coulibaly. Je suis persuadé qu’il est le mieux placé pour assurer la relève », a lancé le ministre de la défense Hamed Bakayoko. Une décision précoce comme pour court-circuiter d’autres velléités présidentielles au sein du parti.

Lire la suite ...



LES + POPULAIRES

Fonction publique/Opération contrôle physique de présence : La phase des réclamations s’ouvre le lundi 8 juin Réponse à la Covid-19 : Le chef de l'ONU appelle à la solidarité et à un "vaccin des peuples" contre le virus Covid-19 : L'OMS reprend les essais cliniques sur l'hydroxychloroquine