Pôles économiques compétitifs: Le potentiel de la zone géoéconomique Sud-Est présenté aux investisseurs

N'grouma Tano (au centre) a invité les chefs d’entreprise et les responsables locaux à explorer toutes les opportunités d’affaires. (DR)
N'grouma Tano (au centre) a invité les chefs d’entreprise et les responsables locaux à explorer toutes les opportunités d’affaires. (DR)
N'grouma Tano (au centre) a invité les chefs d’entreprise et les responsables locaux à explorer toutes les opportunités d’affaires. (DR)

Pôles économiques compétitifs: Le potentiel de la zone géoéconomique Sud-Est présenté aux investisseurs

Le 13/02/20 à 18:21
modifié 13/02/20 à 18:21
Pendant trois jours, un atelier a réuni à la Chambre de commerce et d’industrie État, investisseurs et responsables locaux.
La Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (Cci-Ci) a abrité du 10 au 12 février, un atelier de présentation au secteur privé des opportunités d’investissement issues du Programme des Pôles économiques compétitifs (Pec) pour ce qui concerne la zone géoéconomique Sud-Est.

Représentant la ministre du Plan et du Développement, Joseph N'grouma Tano, directeur de cabinet adjoint, a invité les chefs d’entreprise et les responsables locaux à explorer toutes les opportunités d’affaires. Mais également à en rechercher toutes les possibilités de mise en œuvre pour donner le coup d’accélérateur souhaité par le Président de la République pour le développement local à partir du potentiel et des besoins de chaque zone.

Joseph N'grouma Tano a indiqué que c’est l’occasion pour les responsables de profiter d’un instrument de développement local que la Côte d’Ivoire attendait de pouvoir mettre en place depuis longtemps. Le pays ayant tiré les leçons de la mise en œuvre de plusieurs politiques de cette envergure dont l’Autorité pour l'aménagement de la région du sud-ouest (Arso), un programme d'aménagement du territoire et de développement régional réalisé de 1969 à 1980.

Dans son exposé de cadrage des échanges, Allou Saraka Koffi André, directeur général de l’aménagement du territoire, du développement régional et local, a indiqué que 1975 projets majeurs ont été identifiés pour un investissement global d’environ 27 436 milliards de FCfa, pour générer plus de 931 395 emplois.

Allou Saraka Koffi André a assuré les investisseurs et les responsables régionaux et locaux de l’assistance du ministère pour accompagner les échanges et apporter les appuis nécessaires afin de permettre aux différentes parties de tirer le meilleur des opportunités qui s’offrent à elles.

Pour sa part, Vassiliki Konaté, vice-président représentant le président de la Cci-Ci, a exprimé toute la disponibilité de son institution à faire en sorte que les chef d’entreprise s’intéressent de près aux opportunités d’affaires dans l’ensemble de la zone géoéconomique Sud-Est en mettant à leur disposition le dispositif – notamment fiscal – élaboré par le gouvernement pour les inciter à exercer leurs activités à l’intérieur du pays.

La cérémonie a enregistré la participation d’Auguste Kouakou Akandi, conseiller municipal représentant le maire du Plateau.


Le 13/02/20 à 18:21
modifié 13/02/20 à 18:21

LES + POPULAIRES

Santé : Le gouvernement va construire 200 nouveaux établissements sanitaires de premier contact Port-Bouët : 192 commerçantes reçoivent leurs certificats au terme d’un programme d’alphabétisation Resocialisation des enfants en conflit avec la loi : 1400 personnes réinsérées dans plusieurs métiers