55 ans de Frat Mat/Alassane Ouattara : ''L’Etat sera toujours aux côtés de Fraternité Matin''

Le Président de la République Alassane Ouattara accueilli dans une ambiance chaleureuse par les travailleurs de Fraternité matin. (Joséphine Kouadio)
Le Président de la République Alassane Ouattara accueilli dans une ambiance chaleureuse par les travailleurs de Fraternité matin. (Joséphine Kouadio)
Le Président de la République Alassane Ouattara accueilli dans une ambiance chaleureuse par les travailleurs de Fraternité matin. (Joséphine Kouadio)

55 ans de Frat Mat/Alassane Ouattara : ''L’Etat sera toujours aux côtés de Fraternité Matin''

Le 09/12/19 à 17:13
modifié 09/12/19 à 17:13
Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a présidé ce lundi 9 décembre, la cérémonie d’ouverture des festivités.
Pour le lancement des festivités marquant son 55e anniversaire, le journal d’Etat, Fraternité Matin, a bénéficié du soutien des plus hautes autorités de l’Etat : le Président de la République, Alassane Ouattara; le Vice-Président Daniel Kablan Duncan; le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly; le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré. Mais aussi plusieurs autorités diplomatiques et coutumières... De quoi donner une saveur particulière à l’événement.

Au grand bonheur du directeur général de l’entreprise, Venance Konan et ses collaborateurs. Bonheur renforcé par les propos rassurants du Chef de l’Etat. Le Président Alassane Ouattara a, en effet, promis un soutien indéfectible de l’Etat au groupe Fraternité Matin qu’il considère comme la mémoire vivante de la Côte d’Ivoire moderne.

« Fraternité matin est la mémoire de la Côte d’Ivoire. Félicitations pour la qualité de votre journal et de l’information. 55 ans ce n’est pas rien. Félicitations pour l’important travail abattu jusqu’à ce jour. Je voudrais vous encourager à poursuivre sur cette lancée. L’Etat sera toujours à vos côtés. Le gouvernement continuera d’accorder une attention soutenue à Fraternité Matin en particulier, et au monde des médias en général », a-t-il promis.

A propos du plan de restructuration en cours depuis décembre 2018 et qui a enregistré le départ de plus de la moitié du personnel, le Chef de l’Etat a indiqué qu’il n’a fait que son devoir en accordant un appui financier pour sortir Fraternité Matin des difficultés qu’il traversait. A l’endroit des personnes qui ont perdu leur emploi dans le cadre de ce plan de restructuration, il a adressé ses encouragements. Et leur a demandé de comprendre que leur départ était nécessaire pour sauver l’entreprise.

« Mais nous avons pris les dispositions pour que cela se fasse dans les conditions acceptables. J’encourage le personnel touché par ce plan, à une vie meilleure dans les différents chantiers qu’ils auront choisis. A ceux qui sont restés, je demande de continuer dans la voie de l’innovation et du professionnalisme pour relever les défis de la presse à l’heure du numérique et des réseaux sociaux ».

Dans le même sens, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, a indiqué que chaque ivoirien détient un souvenir de Fraternité Matin. « Nous sommes tous Fraternité Matin. Nous célébrons ces 55 ans avec l’espoir d’un lendemain meilleur. Nous sommes ici pour écrire une nouvelle page de ce journal », a-t-il soutenu.

Avant d’adresser ses remerciement au Président de la République pour avoir autoriser le plan de restructuration qui a permis de sauver la société. A l’instar du Chef de l’Etat, sidi Touré a aussi invité les travailleurs de Fraternité Matin à poursuivre dans la voie du professionnalisme. « A 55 ans, Fraternité Matin se dote de nouveaux instruments, dans un environnement concurrentiel. Je vous invite à toujours viser la performance », a-t-il insisté.

Pour sa part, le directeur général du groupe Fraternité Matin, Venance Konan, a adressé ses remerciements au Président Alassane Ouattara pour avoir évité la faillite à Fraternité matin, en le dotant d’une rotative et en soutenant le plan de restructuration.

« Monsieur le Président de la République, merci d’avoir sauvé le quotidien national des difficultés qu’il rencontrait. Fraternité matin était agonisant et vous l’avez ramené à la vie. Nous voulons aller plus loin avec vous. Car, avec vous, nous savons que le meilleur reste à venir ».

Venance Konan a aussi adressé ses remerciements au Président de la République pour l’avoir sauver, personnellement, alors qu’il était en danger de mort. « Merci aussi pour votre humanisme. Dieu est grand, mais Alassane Ouattara n’est pas petit ! », a-t-il insisté.

Soulignons que les festivités se poursuivront jusqu’au 21 décembre prochain.
Le 09/12/19 à 17:13
modifié 09/12/19 à 17:13