Pétanque: La Côte d'Ivoire vise l'or africain

dimanche, 19 mai 2019 19:36

Après la médaille de bronze arrachée de haute lutte lors du dernier championnat du monde doublette hommes, du 2 au 5 mai, à El Ejido (Allmeria) en Espagne, les boulistes ivoiriens visent désormais le trône africain.


 Il y avait 51 pays en compétition en Espagne. Mais Assan Fabrice de Balnéaire pétanque club de San Pedro et Chouaïb Maïga qui évolue à Montpellier, en France, auteurs d’une grosse performance, et leurs équipiers ivoiriens auraient pu faire mieux, si lors de la demi-finale contre l’Italie, les arbitres ne s’étaient embrouillés dans leur appréciation du jeu.

 En tout cas, c’est ce que le président de la Fédération ivoirienne de pétanque, Touré Léopold Vincent, pense. Il l’a d’ailleurs signifié, mercredi, face à la presse, dans un hôtel à Marcory. Selon lui, alors que la Côte d'Ivoire était en train « de donner une leçon de pétanque aux Transalpins, comme elle l’a fait face à Monaco (13-4), en 8es de finale et contre la Suisse (13-1), en quarts de finale, en étant devant au score (9-0), les arbitres se sont mis à déstabiliser Assan Fabrice et Maïga qui ont alors perdu le fil du match, avant de s'incliner finalement sur le score étriqué de (12-13) ».

Et dire que la Côte d'Ivoire qui était partie sans un accompagnement de l’Etat de Côte d’Ivoire n’était pas prise en compte au départ par l'organisation. ''Si nous avons pu réaliser ce parcours, c'est grâce à des amis dont Zaha Voyages qui nous a offert les billets'', a ajouté Touré Léopold.

Malgré tout, le président de la Fédération, qui était entouré de ses plus proches collaborateurs, s'est dit confiant dans l'avenir. Un avenir qui passe, selon lui, par le championnat d'Afrique des nations, le mois prochain, au Togo. ''En 2017, nous avons pris le bronze à Tunis. Mais cette fois-ci, nous partons au Togo pour revenir avec l'or.

Parce que quand j'engage la Côte d'Ivoire dans une telle compétition, c'est pour gagner. Nous avons les moyens, les hommes et l'encadrement'', a indiqué le premier responsable de la pétanque en Côte d'Ivoire. Pour préparer ce rendez-vous, les Éléphants sont entrés dans leur laboratoire vendredi. La Côte d'Ivoire accueillera, par ailleurs, une grande réunion des fédérations africaines, à Grand-Bassam, du 24 au 6 mai, à Grand- Bassam.

 P. Bagnini