Ligue2: Duel Sol Fc-Issia Wazy pour le titre

mardi, 14 mai 2019 18:37
Des joueurs d'Issia Wazy. Des joueurs d'Issia Wazy. Crédits: DR

La finale du championnat se dispute, ce mercredi 15 mai 2019, entre Abobolais et Indomptables.

Admis dans l’élite du football ivoirien, au terme de la saison du championnat national de deuxième division, Sol Fc d’Abobo et Issia Wazy s’affrontent, cet après-midi, pour connaître le nom du champion de la saison. Un match qui s’annonce intense entre deux clubs qui ont dominé leur poule durant la saison 2018-2019. Première équipe à composter son ticket pour l’élite du football, trois journées avant terme, l’équipe d’Abobo, passé les moments de réjouissance, s’est remise au travail.

Depuis quelques jours, les dirigeants appellent à la mobilisation pour cette rencontre face aux Indomptables d’Issia Wazy. Dakoury Junior, Yacouba Albéric et autres sont déterminés à achever le boulot face à l’équipe de la présidente Ginette Ross. Le président Sanogo Souleymane qui a le soutien des autorités de la commune, dont le ministre Hamed Bakayoko, sait qu’un succès pourrait rehausser l’image du club et inciter les opérateurs économiques à adhérer à son projet.

« Nous avons besoin de partenaires pour le développement de notre club. Pour l’heure, nous n’avons pas encore finalisé avec un partenaire, mais nous sommes à la tâche et c’est notre sérieux et nos résultats qui parleront le mieux pour nous. Et à ce niveau, nous restons confiants », a déclaré le président du club, dans un entretien accordé à un confrère.

Mais en face, Issia Wazy qui, lui, effectue son retour dans l’élite après 7 ans au purgatoire, n’entend pas également repartir bredouille du stade Robert Champroux de Marcory. Les Indomptables ont un passé à défendre et la présidente Ginette Ross et son équipe comptent donner le ton dès cet après-midi, en remportant le titre de champion de la Ligue2.

Une chose est certaine, quel que soit le résultat de la rencontre, la première responsable de l’équipe veut impulser un nouveau souffle au football de la région du Haut-Sassandra qui souffrait, depuis quelques années, de l’absence d’un représentant en première division. « Nous avons vécu l’expérience par deux fois. Nous allons nous donner les moyens de faire un recrutement judicieux pour y faire bonne figure », a-t-elle rassuré.

Céleste Kolia