• Accueil
  • Sports
  • Jonathan Kodjia (attaquant): ‘’Nous avons besoin du soutien des Ivoiriens dans cette reconstruction’’

Jonathan Kodjia (attaquant): ‘’Nous avons besoin du soutien des Ivoiriens dans cette reconstruction’’

mercredi, 12 septembre 2018 12:36
Jonathan Kodjia (attaquant): ‘’Nous avons besoin du soutien des Ivoiriens dans cette reconstruction’’ Crédits: DR

Pour son retour en sélection nationale après une longue période d’absence due à une grave blessure à la cheville, l’international ivoirien d’Aston Villa se dit heureux et entrevoit l’avenir avec sérénité. Par ailleurs, il appelle le public ivoirien à la réconciliation avec son équipe.

Quelle analyse après cette victoire obtenue chez l’adversaire ?

Nous étions conscients que la bataille de Kigali allait être difficile. Effectivement, sur le terrain, les deux équipes ne se sont pas fait de cadeau mais au final, nous avons vaincu l’adversaire. C’est la victoire de la solidarité et de la discipline. Des vertus qui nous ont manqué lors des matches précédents. L’équipe est à la reconquête d’elle-même et dans cette partie, nous avons pratiquement pu concrétiser tout ce que nous essayions de mettre en place depuis un moment. En somme, mes impressions sont bonnes. L’ambiance est très bonne au sein du groupe et je souhaite que cela continue.

Quelle stratégie avez-vous mise en place avant le coup d’envoi de la rencontre ?

Depuis le regroupement, on s’est franchement parlé. Le coach Kamara a mis une stratégie en place qui consistait à jouer en équipe, être appliqués et humbles. En première période, nous avons éprouvé quelques difficultés dans l’attente de contrer le vaillant adversaire avant de passer à l’offensive. Il fallait marquer pour se libérer et le but inscrit à la dernière minute de la première période a libéré l’équipe. En début de seconde mi-temps, Max Gradel a inscrit un but de toute beauté qui nous a fortifiés. Et le résultat est là.

Pouvez-vous revenir sur votre but ?

J’ai été chanceux dans sa réalisation. Le gardien adverse que je pressais a balbutié et j’en ai profité pour faire mouche.

Dans l’ensemble, que retenez-vous des Guêpes du Rwanda ?

La sélection du Rwanda est une très bonne équipe qui sait se battre, même si elle a paru un peu déséquilibrée sur le plan organisationnel. Nous ne sommes pas habitués à la pelouse synthétique mais nous avons eu le mérite d’y éviter le piège adverse. Alors que de nombreuses équipes en ont été victimes. En somme, il faudra se méfier des Rwandais au match retour, à Abidjan.

Comment vous sentez-vous en club ?

Je retrouve progressivement la forme après une période très pénible la saison écoulée. Une grave blessure m’avait contraint au repos pendant plusieurs mois. Aujourd’hui, je retrouve la joie de jouer. A preuve, je suis à trois réalisations en ce début de championnat. En tout cas, je veux rattraper le temps perdu tant en club qu’en sélection nationale.

Je voudrais saisir l’occasion pour remercier tous ceux qui, de près ou de loin, m’ont soutenu avec des mots gentils pendant ma période d’indisponibilité. Par ailleurs, je demanderais aux Ivoiriens d’oublier les moments douloureux et de faire bloc autour de leur équipe nationale dans sa reconquête, sa reconstruction. Les Éléphants ont besoin du soutien du peuple dans cette difficile période de transition.

Interview réalisée à Kigali par
JEAN-BAPTISTE BEHI                                                                                                                        

Read 147 times Last modified on mercredi, 12 septembre 2018 13:34