• Accueil
  • Sports
  • Jeux scolaires et universitaires : Les bonnes graines

Jeux scolaires et universitaires : Les bonnes graines

samedi, 25 mai 2013 10:52

Le tournoi de football des moins de 15 ans, disputé lors des derniers Jeux de l’Oissu, à Gagnoa, a permis de déceler des talents.

Ouabio Serges et Kouakou Kouamé Oscar vont sûrement faire parler d’eux. Ils ont été élus, respectivement, meilleur joueur et meilleur buteur du tournoi des moins de 15 ans de football.  Une épreuve sponsorisée au sein des jeux de l’Oissu qui a particulièrement cristallisé l’attention du public.

Ouabio Serges, 14 ans, originaire de la région de Guiglo, est une véritable pépite. Inscrit en classe de 5e au collège Obama de la ville, il est intenable à la pointe de l’attaque de son équipe. Toujours en mouvement, technique et fin dribleur, il semble très à l’aise dans son rôle. «C’est ce que le coach me demande. Il estime que puisque je suis bon balle au pied, je peux me permettre un certain nombre de choses. Mais je n’en abuse pas. Sur le terrain, je cherche à me créer des occasions et quand elles se présentent, je fais semblant de dribler et j’enroule la balle», explique le jeune avant-centre de Guiglo qui rêve d’évoluer, un jour, dans le club londonien de Chelsea. «Je suis un fan de Didier Drogba, mais je veux plutôt ressembler à Cristiano Ronaldo, le joueur du Real Madrid», confie-t-il. Ouabio a raté de peu de cumuler les trophées de meilleur joueur et buteur. Le dernier titre est allé à un autre jeune footballeur non moins talentueux, Kouakou Kouamé Serges. C’est un véritable chasseur de but. Toujours au bon endroit au bon moment, l’attaquant venu de Daloa doit son titre à ses trois réalisations en autant de rencontres. «C’est un artificier. Kouamé Serges a l’instinct de buteur. S’il est bien  encadré, il pourra valoir des trophées», confiait Koutou Moulod, l’un des agents détecteurs commis par l’Oissu durant le tournoi.

Les deux jeunes virtuoses du ballon rond ont été récompensés à juste titre. Chacun d’eux a reçu un chèque de deux cent mille francs Cfa, un kit scolaire d’une valeur de cent mille francs et surtout la somme d’un million de FCfa cash.

Autre distinction de taille, Daloa est élue meilleure région sportive de la Côte d’Ivoire avec, en prime, deux millions de Fcfa et un bon d’achat pour équipements sportifs. Tandis que le prix du meilleur établissement sportif était remis au lycée moderne de Ferkessédougou qui a eu le mérite d’avoir engagé, pour cette saison, le maximum d’élèves athlètes avec 17 équipes. De quoi fouetter l’orgueil des autres, la saison prochaine. Surtout que ce lycée va se voir équiper de matériel sportif.

Paul Bagnini

Envoyé spécial à Gagnoa

 

Read 1518 times Last modified on samedi, 25 mai 2013 10:47